Les Chroniques Aztèques 1 : D'obsidienne et de sang, de Aliette de Bodard

 

Quatrième de couverture

Au cœur de la majestueuse Tenochtitlan, capitale de l’empire aztèque, Acatl est un grand prêtre des morts respecté. Son rôle est de s’assurer que les défunts reçoivent les bons rituels et que les rites de passage soient observés pour pénétrer dans le monde des esprits. Mais lorsqu’une ambitieuse prêtresse est retrouvée morte, Acatl va devoir trouver le coupable, pendant que les hauts dignitaires préparent la succession de l’empereur mourant. Au fil de son enquête, Acatl découvre un complot bien plus vaste que la simple mort d’une prêtresse, susceptible de menacer l’avenir de l’empire tout entier.

Chronique de Garlon

Lançons-nous dans le premier tome d’une série fantasy vraiment très intéressante, avec D’obsidienne et de sang, premier tome des Chroniques Aztèques.

Acatl est grand prêtre des morts à Tenochtitlan, la capitale de l’empire Aztèque. Appelé un jour par la gardienne de la Dualité sur une scène d’enlèvement, il se rendra compte que son frère, Neutemoc, est malgré lui mêlé à cette histoire.

Avec sa magie et ses alliés, Acatl fera tout son possible pour tenter d’innocenter son frère, et n’hésitera pas à risquer sa vie en allant jusqu’à interroger les dieux.

Mais les choses ne sont pas aussi simples, et Acatl fera petit à petit la découverte d’un énorme complot qui menace jusqu’à l’existence même du Cinquième monde.

D’obsidienne et de sang figure dès à présent dans mes coups de cœur, car ce livre est vraiment exceptionnel.

Tout d’abord, au niveau de l’histoire :

Créer un univers fantasy au sein même de l’empire Aztèque est vraiment un concept très intéressant, et l’auteure se défend très bien sur le sujet de l’historique, avec une mythologie très intéressante et une magnifique culture, tellement différente de la nôtre, avec ses dieux, ses sacrifices humains et sa magie. Des personnages ayant réellement existés se mêlent à des personnages fictifs, donnant l’impression au lecteur de se retrouver en plein dans cette civilisation maintenant disparue.

L’idée également de mélanger fantasy et thriller est vraiment excellente, et j’ai été totalement subjugué par le récit. L’auteure mène cela d’une main de maitre, mélangeant à loisir magie, créatures surnaturelles, dieux et enquêtes policières, avec son lot de rebondissements plus surprenants les uns que les autres, qui font que le lecteur ne peut plus se détacher du récit, et ne peut non plus deviner comment les choses vont se passer. Vraiment passionnant, du début à la fin.

Le style de l’auteur est également très bon, très fluide, et l’on imagine sans mal les paysages, sans qu’il n’y ait d’excès de descriptions, ce qui est un point que j’apprécie particulièrement. Cela augmente encore bien sûr l’intérêt du lecteur pour le récit, et il se sent ainsi complètement imprégné de l’histoire.

Au niveau des personnages, le travail est très bon aussi, ils sont vraiment super, chacun avec son histoire, sa façon d’être et ses relations avec les autres, ce qui permet de compliquer encore l’enquête.

Malheureusement, une certaine distance est créée avec eux, de par les noms très compliqués qui sont donnés aux personnages. Mais là, l’auteure n’y est vraiment pour rien, car il s’agit des noms aztèques, et elle n’a donc pas eu trop le choix. Elle a même pensé à ses lecteurs en donnant des noms assez courts aux personnages principaux, afin de simplifier la lecture.

Les relations entre les personnages sont également parfois un peu chaotiques, et j’ai eu un peu de mal, avec certains d’entre eux, à voir clairement comment était leur entente.

Un dernier point que j’ai fort apprécié a été la note de l’auteure, à la fin du livre. Elle nous explique comment les choses se sont mises en place pour l’écriture du livre. Elle parle également des lectures qui lui ont donné envie d’écrire ce livre, et cite même mon auteur préféré, Christian Jacq. Des bons moments, donc, de la première à la dernière page du livre.

En bref, il s’agit d’un livre vraiment super, avec une histoire très originale mêlant fantasy et thriller qui accroche l’auteur et des personnages très bien travaillés.

Un gros coup de cœur que je conseille fortement. Pour ma part, j’attends la suite avec impatience.

 

D'obsidienne et de sang

Les Chroniques Aztèques, tome 1

Aliette de Bodard

Eclipse

416 pages

18 €

 

Garlon

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/03/2012