Les deux soeurs 2 : Sorcière, de Marie Brennan

 

Quatrième de couverture

Mirei est devenue la magicienne la plus puissante qui soit. Mais elle représente aussi une menace phénoménale à l'ordre établi, et les sorcières ne reculeront devant rien pour arrêter cette abomination. Mirei devra lutter seule si elle veut survivre.

Les extraordinaires talents de Mirei en font maintenant la magicienne la plus puissante qui soit. Pour certains, elle est un miracle vivant ; pour d'autres, une abomination et l'incarnation du Mal... et ils ont fait voeu de détruire tous ceux qui la soutiennent.

Les sorcières des deux camps s'engagent dans une guerre sanglante, sans merci, et pour la gagner elles recourent sans hésiter à la magie, la traîtrise, le meurtre. Mais il se pourrait que ces adversaires s'affrontent pour rien. Car le pouvoir que redoutent les sorcières rebelles, cette magie ultime qui n'appartient qu'à Mirei, ce don est aussi son arrêt de mort.

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Eclipse pour m’avoir permis de lire ce livre, qui je dois dire est vraiment très bon et clôture parfaitement ce diptyque.

Je dois dire que c’est assez agréable d’avoir pour une fois une histoire qui se termine vite, sans avoir besoin d’attendre des années pour avoir le fin mot, deux tomes c’est peu. En général, de telles histoires en fantasy, on en a pour au moins 3 livres, voire plus de nos jours. Donc ça change de n’avoir que deux tomes pour raconter cette histoire… et quelle histoire !

L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire, c’est très fluide et l’histoire se déroule assez clairement. Même si on change souvent de points de vue (on en a beaucoup plus que dans le 1er tome, qui était exclusivement composé du point de vue de Mirage et Miryo), on ne se perd pas et on voit bien les enjeux, ce qui se prépare – du moins en partie – et les problèmes à venir.

Le livre est divisé en deux parties, et on voit bien cela (hormis que ce soit indiqué) car la 2e partie se passe plusieurs mois après la précédente. La première partie nous montre Mirei à la Chute de l’Etoile, mais elle reçoit une Cousine qui l’informe que Satomi, la Prime du Néant, veut la voir. Cette dernière va lui annoncer que Shimi, Prime de l’Air a quitté la Chute de l’Etoile, et cela en raison de ses convictions, de la présence de Mirei… Car en effet, Mirei, à la fois Miryo et Mirage, une Sorcière et une Chasseuse, représente un pouvoir immense, mais également inconnu. Elle est pour beaucoup une menace, une abomination qu’il faut détruire. Certaines Sorcières au sein de leur organisation ne voient pas d’un bon œil son existence et le font savoir, laissant la Chute de l’Etoile dans l’embarras et dans une situation critique. Afin de protéger les sosies restées en vie, Mirei décide de partir au Feu d’Argent pour les récupérer et aviser ensuite ce qu’il convient de faire pour protéger ces jeunes filles. Mais évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu, créant un désordre bien plus grand qu’on n’aurait pu le croire et la rébellion se forme de l’autre côté avec en tête Shimi…

Je n’en dirais pas plus sur l’histoire, sans quoi il n’y aurait plus d’intérêt de lire ce livre alors qu’il est vraiment super et qu’il clôt assez bien la série. Je dois avouer que certaines choses manquaient (comme le rôle d’Eykio ou encore Eclipse, trop peu présent), mais en même temps, dans ce tome, on ne pouvait pas forcément en parler, Mirei étant la plus importante, ainsi que les membres de la Chute des Etoiles. Après tout, si ce tome s’appelle Sorcière ce n’est pas pour rien, car nous sommes plongés directement au cœur de leur communauté alors que le 1er était effectivement davantage basé sur les Chasseurs. On en apprend beaucoup sur elle, sur le désir de changements, d’un renouveau dans leur pratique et cela en raison de la nouvelle nature de Mirei. Après tout, elle est la seule à être à la fois Sorcière et Chasseuse, tous les éléments (les 4 éléments) et le néant (chose qu’il manque aux sorcières).

Au fur et à mesure de ma lecture, je dois avouer que je me demandais comment ça allait finir. Alors qu’on pense que tout va s’arranger, que ça va bien se passer, des évènements viennent tout perturber, empirant toujours un peu plus la situation qui est déjà critique. De nombreuses trahisons sont à prévoir, de nombreux problèmes sont également en vue et jusqu’aux derniers chapitres on se demande si cela va prendre fin et si enfin les personnages vont pouvoir souffler et dire que tout est terminé et que ça s’est bien passé… A ce niveau là… comme dans tous les livres, il y a sa part de tristesse et d’injustice, sans quoi l’histoire n’aurait aucun intérêt si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Le but d’un récit étant de raconter des évènements marquant, des troubles… Il faut juste voir comment ça va s’arranger…

Mirei a un grand pouvoir entre ses mains, seulement elle n’en connait pas toute la portée et elle va se rendre compte que tout a un prix et qu’un jour, il faut le payer. Même si elle est Mirei, Sorcière et Chasseuse, parfois une partie de sa personnalité prend le dessus, mais pas toujours, elle intègre bien sa nouvelle nature. Dans ce tome, on découvre davantage Satomi, personnage très intéressant dans le 1er, mais ô combien important ici, tout comme la communauté des Sorcières. Satomi dirige tout, doit prendre des décisions difficiles et essayer de faire face à la rébellion de Shimi et d’autres personnes encore. On aperçoit de nouveaux personnages et certains plus en profondeurs et on voit bien les tensions dans ce livre, chaque mot est mesuré, chaque chose à son importance.

J’ai beaucoup aimé ce tome, on allait d’action en action, de problèmes en problèmes et un moment on se demande si ça va finir et enfin se régler. La seule chose que je regrette, c’est qu’on n’a pas eu l’histoire du point de vue d’Eykio alors qu’elle a son importance et qu’on aurait pu découvrir plus de choses… mais l’auteure se rattrape néanmoins sur la fin, donc ce n’est pas trop gênant. L’autre élément qui pourrait être dérangeant, c’est la fin, peut-être un peu trop rapide et « facile » sur certains aspects, mais ça ne m’a pas « choqué ». J’imaginais quelque chose d’un peu différent, mais cette fin là est quand même convenable et sur une fin ouverte car certains points ne sont pas dévoilés ici, laissant l’auteur le choix de poursuivre ou non sa série (mais je ne pense pas que ça se fasse).

En somme, je trouve que c’est un très bon diptyque, l’auteur sait nous tenir en haleine, on a envie de savoir ce qui va se passer, et au fur et à mesure, on s’inquiète énormément pour nos personnages car on voit leur avenir se réduire à peau de chagrin. Jusqu’aux dernières pages, on est toujours dans l’incertitude jusqu’à ce qu’enfin tout s’éclaire. C’est un bon roman de fantasy, qui mêle l’aventure, la magie, des personnages très intéressants. C’est un diptyque que je conseille fortement !

 

Sorcière

Les deux sœurs 2

Marie Brennan

Eclipse

416 pages

17€

 

Melisande

 

Les deux soeurs 1 : Guerrière, de Marie Brennan

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/02/2013