Les Livres des Rai-Kirah 1 : L'esclave, de Carol Berg

esclave.gif

Quatrième de couverture

Seyonne était le détenteur d’une magie puissante, le dernier rempart contre les rai-kirah, de redoutables démons aux noirs desseins, qui n’hésitent pas à s’infiltrer dans l’esprit des humains. Mais aujourd’hui, privé de ses pouvoirs, banni par les siens, Seyonne n’est plus qu’un esclave au service d’Aleksander, le fils de l’empereur derzhi qui a asservi son peuple, les Ezzariens. Sa vie ne vaut plus rien, mais il va devoir la risquer pour lutter contre les démons qui semblent avoir infiltré la cour de l’empereur et mettent en péril l’équilibre du monde.

Chronique de Garlon

Je vais cette fois vous parler du premier tome d’une trilogie fantasy qui, après avoir été éditée par Bragelonne, se retrouve chez Folio SF. Quel parcours pour un livre qui le mérite amplement, comme vous pourrez le constater avec ma chronique.

Un esclave, Seyonne, se retrouve à servir le prince Aleksander, héritier du trône Dezhri.
Subissant nombre d’humiliations, cet esclave devient malgré tout le scribe du prince. Il se rend alors compte que son maitre est la cible de démons, qui en ont apparemment au trône.
Il commence alors un combat dans le but de tenter de protéger le prince, car, avant de devenir esclave et d’être ainsi privé de ses pouvoirs, Seyonne était un puissant tueur de démons. Une sorte de lien nait alors entre les deux personnages, et ils vont devoir combattre ensemble pour affronter les démons.
Les pouvoirs de Seyonne, la ténacité d’Aleksander et l’aide qu’ils recevront, seront-t-ils suffisants pour affronter les démons, dont le complot à l’air bien plus vaste que ce qu’ils pensaient à l’origine ?
Une guerre pour l’empire et l’âme d’Aleksander a commencé.

C’est un superbe livre de fantasy, un coup de coeur pour moi.

L’histoire est assez originale, on trouve tout un tas de concepts vraiment très intéressants qui s’intègrent parfaitement avec les aspects plus “banals” de la fantasy, créant ainsi quelque chose de vraiment très bon.
L’action est fort présente, surtout dans la deuxième moitié du livre, et le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer, tellement les évènements se précipitent tout au long du récit.
De très nombreux rebondissements, ainsi qu’un grand nombre de révélations, venant tout au long du récit, permettent de rester captivé pendant toute la lecture. Vous serez d’ailleurs souvent surpris par l’un ou l’autre évènement/révélation, et ce jusqu’à la toute fin du récit, ce qui permet de garder l’attention tout du long.
Tout est vraiment très développé, tout se tient, et l’histoire est en tous points passionnante.
Le statut d’esclave est vraiment très bien décrit, et on voit ainsi tout ce qui peut être subit.
L’auteur nous crée ici tout un univers, voire même deux univers, si l’on compte les esprits dans lesquelles les combats contre les démons se font, vraiment très bien construit, avec son histoire, ses hauts et ses bas, ses beautés comme ses horreurs, ses joies et ses peines, etc. Tout cela est vraiment très bien construits et donne constamment envie d’en savoir plus et, surtout, de découvrir comment ce monde va continuer à évoluer.
La fin conclu vraiment toute une partie de l’histoire de façon très appropriée tout en montrant légèrement ce qui pourra faire l’histoire du tome 2. Cela permet de ne pas s’arracher les cheveux d’impatience, tout en donnant fortement envie de lire la suite et je trouve ça très positif


Le style de l’auteur est TRES agréable, et fluide, et du coup parfaitement adapté à l’histoire. On se plonge dedans sans pouvoir en sortir, les mots défilant devant nos yeux.
Les descriptions sont très bien faites et on a vraiment l’impression de se retrouver dans le récit, sans pour autant avoir de lourdeurs dues à cela.

Pour ce qui est des personnages, là aussi, mon avis est vraiment très positif.
Ils sont tous vraiment très bien travaillés, ont chacun leur caractère et leur façon de vivre, le tout étant dicté par leur éducation, leur situation et leurs expériences. Rien n’est laissé de côté, et tout se tient, créant ainsi des personnages très complets, et même parfois complexes, qui évoluent énormément au fur et à mesure de l’histoire.
Le lecteur partagera énormément les émotions des personnages, tel Seyonne (l’esclave), dont le lecteur se sentira vraiment très proche, subira avec lui ses coups et humiliations, son désespoir par rapport à son peuple, mais aussi ses petites victoires, et, au fur et à mesure que le récit avance, on est de plus en plus fasciné par l’évolution de sa relation avec Aleksander, qui est vraiment fascinante et très bien faite.

En bref, nous avons ici un livre vraiment magnifique, dans un univers très bien construit, avec beaucoup d’action, un grand nombre de rebondissements et de révélations, un style fluide et agréable adapté à l’histoire et des personnages extrêmement bien conçus auprès desquels le lecteur se sentira très proche et partagera leurs émotions.

Un coup de coeur pour moi !


L'esclave

Les Livres des Rai-Kirah, tome 1

Carol Berg

Folio SF

624 pages

8,60 €


Garlon

Commentaires (5)

melisande
les 3 livres sont sortis en grand format et en poche...
Coline
Pitié dis-moi que le tome 2 sort bientot... J'ai adoré ce livre aussi, l'un de mes coups de coeur en fantasy qui depuis peu me laisse indifférentes !
akajou
  • 3. akajou | 28/04/2012
Je rejoins ton avis complétement : il me faut la suite !!!
Blanche
J'avais lu ce roman et je l'avais beaucoup aimé ! Lire ta chronique me donne envie de me replonger dans cet univers *o*
Blanche
J'avais beaucoup aimé ce bouquin, et lire ta chronique me donne envie de le relire !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau