Les lunes de sang 2 : La lune noire, de Anaïs Cros

lokomodo-lunes-de-sang-t2-final.jpg

Quatrième de couverture

Lunargent, hiver 1883.

L’un des personnages les plus puissants du royaume vient d’être assassiné au cœur même de Castelune dans des conditions pour le moins inquiétantes. Le roi Torn charge Listak de l’enquête et celui-ci, accompagné de la dévouée Amhiel, est amené à s’intéresser au sombre quartier de la Lune Noire. De son côté Evrahl est confronté à la haine grandissante des habitants de la cité envers le peuple nain.

Qui a osé frapper ainsi dans l’enceinte du palais royal ? Qu’est-ce qui attend les nains dans une cité qui ne veut plus d’eux ? Et qu’arrive-t-il à Listak dont le comportement est de plus en plus étrange ?

Dans ces nouvelles aventures où l’ombre de Sherlock Holmes affleure une fois encore, nos héros affrontent des ennemis toujours plus redoutables. Désormais ce n’est plus seulement la vie du roi Torn qui est menacée, mais la paix dans tout le royaume de Mortelune.

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens encore une fois à remercier les éditions Lokomodo qui m’ont permise de continuer à suivre les aventures palpitantes d’Evrahl et de Listak.

Une fois encore, c’est avec un immense bonheur que je me suis plongée dans l’univers créé par Anaïs Cros. On y retrouve nos héros, Evrahl et Listak, qui continuent à évoluer, à changer, tout en restant fidèles à eux-mêmes. Dans ce tome-ci, le personnage de Listak va subir une transformation à laquelle on ne s’attend pas, et qui est des plus dérangeantes. Cela dit, elle apporte beaucoup à l’histoire et rend le personnage beaucoup plus fragile. Et l’éloigne de plus en plus de Sherlock Holmes.

L’histoire prend ici un tout nouveau tournant. La menace n’est plus sur le roi seul, mais sur toute la population de Lunargent, et je dois dire qu’heureusement car le roi Torn devient de plus en plus insupportable. Et tandis qu’Ombre devient de plus en plus dangereux, les menaces se multiplient.

L’univers reste toujours aussi agréable, aussi magique et magnifiquement décrit. Nous apprenons ici à découvrir de nouveaux quartiers, et le plus magique est la découverte du royaume des lutins. Un moment tout à fait magnifique, qui mène nos personnages dans une quête et à travers des épreuves qui ne sont pas pour déplaire à tous les fans de fantasy aux allures médiévales.

Ce qui est grandement appréciable dans ce tome également, ce sont les révélations autour du personnage de Listak et de ses relations avec le roi Torn. On en vient enfin à comprendre d’où il vient et qui il est.

Le seul petit bémol que je mettrai à ce tome, est le manque de nouveauté. On reste ancré avec les mêmes personnages, même si ceux-ci changent, prennent plus ou moins d’importance (j’ai adoré l’importance que prend Brise, le chat d’Evrahl) et je dois dire qu’un peu de nouveauté ne ferait pas de mal. Bien sûr, nous faisons tout de même connaissance avec quelques personnages inconnus tels que Hug et Kereane ou Menius, mais pas assez à mon goût. Un tel univers a été créé et je trouve cela dommage de ne pas en tirer plus de richesse. Après, je suis peut-être un peu trop impatiente, mais je pense qu’il y a énormément de potentiel, et que l’histoire pourrait prendre une richesse encore plus impressionnante avec de nouveaux univers, de nouveaux personnages.

Cela dit, l’histoire reste malgré tout déjà bien remplie, riche et rythmée, et c’est un vrai bonheur de suivre nos héros à travers tous ces malheurs, ces tournures et ces aventures. Ce deuxième tome est donc encore une fois très bon, mais j’espère maintenant que le prochain tome va devenir encore meilleur.

 

La lune noire

Les lunes de sang 2

Anaïs Cros

Lokomodo

541 pages

9,90€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/04/2012