La Légende de Drizzt 8 : Nuit sans étoiles, de R.A. Salvatore

Quatrième de couverture

Des rumeurs rapportent que des drows se sont aventurés sous Castelmithral. Craignant une attaque, Drizzt se résout à revenir à Menzoberranzan pour mener l'enquête. Il part seul, mais Catti-Brie le suit. Dans la Cité de la Reine Araignée ils affronteront les pires dangers et se découvriront les alliés les plus inattendus. Car même dans la nuit la plus noire de l'Outreterre une étoile brille encore : celle de l'espoir.

 

Chronique de Garlon

Ce huitième tome de La Légende de Drizzt est un réel retour aux sources pour notre drow préféré.

En effet, comme les elfes noirs veulent sa peau, Drizzt a décidé de partir pour l'Outreterre afin de régler personnellement ses problèmes avec sa race sans y impliquer ses amis... qui sont déjà tous effondrés par la mort de l'un d'entre eux: le barbare Wulfgar.

Découvrant le départ de son ami, et surtout sa destination, Catti-Brie décide de le suivre dans les sombres cavernes.

Nous redécouvrirons alors dans cette aventure les tortueux tunnels d’Outreterre, ainsi que ses différents habitants, avant de revoir la maléfique Menzoberransan, ville natale de Drizzt. Nous pourrons dès lors retrouver de nombreux personnages que nous n’avons pas vu depuis la première trilogie de la légende.

De retour dans sa ville natale, Drizzt n’aura d’autres choix que de se battre pour survivre et éviter à ses amis une attaque de sa maléfique espèce.

Catti-Brie cherchant à sauver son ami, finalement emprisonné et prévu en sacrifice à la Reine Araignée, devra s’allier à des personnages qui ne sont pas tout à fait à son goût. En effet, Artémis Entreri est maintenant en Outreterre et souhaite plus que tout s’en échapper. C’est donc aidée de l’assassin et du mystérieux Jarlaxle que la jeune fille mettra en œuvre un plan pour sauver son ami drow.

Mais les choses ne sont pas si simples, car nous découvrons que les plans de Matrone Baenre vont beaucoup plus loin que la simple capture de Drizzt : elle a pour projet d’attaquer Castelmithral et de mettre ainsi un premier pied vers la surface.

Nous avons dans ce roman un grand nombre de combats, de magie et de stratégies, mêlant ruse, fourberie et mensonges.

Le retour au source nous renvoie vers la si maléfique race des elfes noirs, nous montrant une fois de plus le gouffre qui sépare Drizzt du reste de son espèce.

Un livre que je conseille tout autant que les autres, car il est vraiment fantastique.

 

Nuit sans étoiles

La Légende de Drizzt, tome 8

Les Royaumes Oubliés

R.A. Salvatore

355 pages

19,50 €

 

Garlon

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/01/2016