Les Royaumes Oubliés - La Légende de Drizzt 6 : Le Joyau du Halfelin, de R.A. Salvatore

Quatrième de couverture

Régis est enlevé par Entreri qui le livre au Pacha Amas. Celui-ci entend bien se venger du halfelin qui lui a volé son bien le plus précieux : le rubis aux pouvoirs hypnotiques. Les amis de Régis, Drizzt et Wulfgar, se ruent à son secours tandis que Catti-Brie se charge de lever une armée pour reconquérir Castelmithral. Drizzt sera de nouveau confronté à son ennemi juré dans les rues de Portcalim ; Artémis Entreri qui compte bien donner au drow quelques leçons d'escrime. Mais en la matière il est difficile de déterminer lequel des deux est le maître ou l'élève. Quant au halfelin, il doit affronter la pire épreuve de sa vie entre les griffes du Pacha Amas. Y survivra-t-il ?

 

Chronique de Garlon

Nous terminons la deuxième trilogie de la Légende de Drizzt avec un tome qui vous fera voyager dans les Royaumes : Le Joyau du Halfelin, sixième tome du cycle de R.A. Salvatore qui a grandement contribué au succès de la saga Les Royaumes Oubliés.

Nous voici donc avec la suite directe du tome Les Torrents d’Argent, puisque c’est à la fin de ce dernier que Régis se fait capturer par l’assassin à la solde du Pacha Amas, Artémis Entreri.

Drizzt et Wulfgar se lanceront alors à la poursuite de l’assassin dans le but de sauver leur ami halfelin des griffes de ses tortionnaires. Mais y arriveront-ils ?

Ce que l’on peut avant tout dire sur ce tome, c’est que Salvatore nous fait voyager. En effet, Portcalim est bien loin de Castelmithral et les compagnons devront donc parcourir du chemin pour se rendre là-bas.

Ils devront notamment passer par Eauprofonde, La Porte de Baldur (qui n’a jamais entendu parler du jeu vidéo Baldur’s gate ? Eh bien oui, c’est bien dans l’univers des Royaumes Oubliés que l’action se déroule), et bien d’autres lieux pour atteindre la ville de Portcalim, qui vous feront découvrir un peu plus les Royaumes et par conséquent des lieux que vous êtes susceptibles de retrouver dans d’autres cycles de la saga. Une partie du voyage se déroule en mer et nous permet de faire la connaissance d’un personnage vraiment intéressant : le capitaine Deudermont. Mais malheureusement, Drizzt reste un elfe noir aux yeux de tous, et dans les endroits où il n’est pas encore connu, c’est la réputation de sa race qui vient à l’esprit des gens qu’il croise. Il faudra donc trouver un moyen, un genre de camouflage afin de ne pas se faire reconnaitre.

La ville de Portcalim est vraiment extraordinaire, et Salvatore en a fait une description vraiment très bien faite. Quand je dis extraordinaire, je ne veux pas dire magnifique, bien au contraire, car dans cette ville règne la déchéance. C’est le repaire de nombreuses guildes d’assassins et de voleurs, et c’est d’ailleurs l’une de ces dernières que dirige le Pacha Amas, employeur d’Artémis Entreri. Nous découvrirons dans cette ville un grand nombre de choses sur son fonctionnement, et principalement sur celui des différentes guildes. Nous rencontrerons également de nombreuses créatures étranges et maléfiques qui vous ferons frissonner d’horreur ou de dégout.

Dans ce tome, la lutte entre Drizzt et Entreri gagne en intensité et l’assassin est vraiment décidé à tuer l’elfe noir au combat pour se prouver à lui-même qu’il était absolument nécessaire de sacrifier son âme pour pouvoir atteindre son niveau d’excellence au combat. Tout cela nous mène bien sur à des scènes de combat extrêmement bien décrites qui vous couperont le souffle.

C’est donc une fois de plus un tome haut en couleur que nous offre ici R.A. Salvatore, ce maître de la fantasy, avec ses paysages parfois magnifiques, parfois terrifiants, et ses combats épiques. Une bonne dose d’émotion est bien sur de la partie et nous ne pouvons nous empêcher de craindre pour la vie de Régis et des autres compagnons tout au long du livre.

Si les autres tomes vous ont plût, je ne peux que vous conseiller vivement de courir chercher celui-ci et de le dévorer au plus vite. Mais attention, car ce livre est dangereux : une fois la première page ouverte, il est très difficile de s’arrêter tant que la dernière n’est pas lue !!

 

Le Joyau du Halfelin

La Légende de Drizzt, tome 6

Les Royaumes Oubliés

R.A. Salvatore

Milady

353 pages

Grand format : 19,50 €

Petit format :7 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/01/2016