Les Royaumes Oubliés - Mercenaires 1 : Serviteurs du cristal, de R.A. Salvatore

 

Quatrième de couverture

Le célèbre assassin, Artémis Entreri, ancien ennemi juré de Drizzt Do'Urden, était le maître occulte de Portcalim, jusqu'à l'arrivée du drow Jarlaxle et de ses mercenaires, sortis des tunnels d'Outreterre pour s'enrichir à la surface. D'abord alliés, Artémis et Jarlaxle ont vite trouvé la ville trop petite pour eux deux. Une rivalité larvée qui ne les a pas empêchés de développer une étrange amitié... Tout change quand Jarlaxle entre en possession de l'Éclat de cristal, une relique magique qui pervertit l'esprit de son détenteur. Sous son influence, le chef des drows menace de réduire à néant les efforts d'Entreri. Répugnant à exécuter son " ami ", Artémis décide de s'en prendre à l'Eclat de cristal. La première erreur de sa vie... qui risque d'être la dernière.

Chronique de Garlon

Je continue à vous parler des Royaumes Oubliés, mais en changeant cette fois de séquence : je vous présente le premier tome des Mercenaires, de R.A. Salvatore également : Serviteur du Cristal.

Mais cette séquence est liée à une autre que je vous présente : La Légende de Drizzt. En effet, ce premier tome raconte ce qui arrive à Jarlaxle et à Entreri après leurs dernières rencontres avec Drizzt ou l’un de ses compagnons, c'est-à-dire après le tome 12 de La Légende.

Entreri est revenu à PortCalim pour tenter de reprendre son ancienne position d’assassin. Mais il n’est pas seul. En effet, un groupe d’elfes noirs, Bregan D’aerthe, dirigé par Jarlaxle, c’est implanté dans la ville sans que personne ne le sache, à part quelques uns, dont Entreri.

Mais les ambitions de Jarlaxle à la surface, qui étaient au départ une simple envie de développer de l’import-export vers Menzoberransan, commencent à grandir et des vues de conquêtes font jour dans son esprit. Mais à quoi peut donc être due cette ambition grandissante ? Il faudrait regarder davantage du côté de l’Eclat de Cristal que possède le drow, et se demander qui de Jarlaxle ou de l’artefact domine l’autre.

Les ambitions démesurées du dirigeant de Bregan D’aerthe vont lui créer de nombreux ennemis, dont certains de ses lieutenants, nostalgiques de leur ville souterraine. La révolte gronde, mais est-ce que les lieutenants iront jusque là ? Et que choisira Entreri entre soutenir son ami ou fuir tant qu’il en est encore temps ?

D’un autre côté nous voyons également Cadderly, qui cherche toujours à retrouver l’Eclat de Cristal dans le but de le détruire.

Dans ce tome, Salvatore axe son histoire sur deux autres personnages, qui nous étaient encore fort méconnus malgré leurs nombreuses apparitions dans La Légende de Drizzt. Nous apprenons à les connaitre davantage, nous plongeant dans leurs pensées. Mais nous sommes ici loin des idéaux de héros que nous connaissions avec Drizzt. En effet, un assassin et un mercenaire elfe noir sont loin de ressentir les idéaux de Drizzt, cherchant plutôt à acquérir plus de pouvoirs, et ce par tous les moyens.

Les lecteurs découvrirons, en lisant ce livre, qu’il est fort possible de s’attacher à des anti-héros qui frôlent le maléfique, et même souvent de les comprendre.

Un autre point que j’ai trouvé vraiment bien dans ce tome est tout le côté manipulation, politique et guerre de clans. C’est vraiment très bien développé et nous ne comprenons parfois les plans de Jarlaxle ou d’Entreri que lorsqu’ils arrivent à l’étape finale de leur réalisation, rendant les actes de ces personnages encore plus mystérieux et nous faisant admirer ces plans si complexes.

Le fait que nous soyons séparés de Drizzt ne veut pas dire pour autant que nous ne voyons plus certains personnages. Ainsi, nous en retrouvons certains, tels Cadderly et son entourage.

La gestion et la complexité des personnages reste bien entendu le point fort de Salvatore, et nous nous accrochons donc de plus en plus aux divers personnages, tels les principaux, comme Jarlaxle et Entreri, ou les secondaires, comme Dwahvel.

En bref, il s’agit encore d’un tome haut en couleur que je ne peux que vous conseiller. Vous y suivrez deux anti-héros attachants et découvrirez un univers fait d’intrigues et de manipulation. Encore une pure merveille à mettre sur le compte de R.A. Salvatore. A ne lire qu'après avoir lu le tome 12 de La Légende de Drizzt.

 

Serviteurs du cristal

Mercenaires, tome 1

Les Royaumes Oubliés

R.A. Salvatore

325 pages

19,50 €

 

Garlon

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/04/2012