Les Royaumes Oubliés - Transitions 1 : Le Roi Orque, de R.A. Salvatore

roi-orque.jpg

Quatrième de couverture

La paix récemment établie entre les nains de Castelmithral et le royaume des orques est déjà menacée. Les tribus orques se font la guerre et Bruenor est résolu à y mettre un terme et à sauver ce qu’il a mis tant de temps à bâtir. Mais il faudra bien plus que des épées et des haches pour établir une nouvelle ère dans cette région tourmentée. Les puissants seigneurs de part et d’autres devront apprendre à se connaître et à s’estimer malgré leurs différences. Le chemin de la compréhension et du respect est long et semé d’embûches.

Chronique de Garlon

Je vais une fois de plus vous parler de mon elfe noir préféré avec ce nouveau tome, premier d’une nouvelle trilogie qui marque la suite de l’histoire de Drizzt : Le Roi Orque.

Une trève est établie entre les orques et les autres peuples des Marches d’Argent.
Profitant de cela, les compagnons ont de nouveaux objectifs : retrouver la fille adoptive de Wulfgar et découvrir Gontelgrimme, la légendaire cité naine.
Surtout qu’Obould, le Roi orque, semble vouloir s’installer et ainsi arrêter la guerre.
Mais voila, une nouvelle et puissante tribu orque sort des montagnes et s’attaque aux elfes et aux nains.

Une fois de plus, j’ai adoré retrouver Drizzt et ses amis, et je dois même dire que ce tome est l’un des meilleurs depuis le début des aventures de l’elfe noir.

L’histoire est, comme toujours, passionnante et très agréable à lire.
Nous commencons avec un prologue qui se déroule environ un siècle après les évènements du tome précédent, et ce afin de nous donner une idée sur la façon dont les choses vont évoluer. Et je peux vous dire qu’il y a du changement.
Mais je vous rassure, une fois le prologue fini, nous nous retrouvons peu de temps après la fin du tome précédent, et les évènements suivent leur cours, avec Drizzt et ses amis au centre de l’histoire.
Nous suivons bien entendu les aventures de nos amis, et l’action est vraiment très présente et passionnante. Le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer, tellement tout se passe vite. L’histoire avance à une vitesse folle, les combats sont magnifiques et vraiment épiques (bien que, je l’avoue, j’en ai trouvé un ou deux un peu trop longs), et les voyages des personnages les amènent dans des lieux magnifiques.
Lieux dans lesquels nous rencontrons d’ailleurs de fantastiques créatures.
De plus, l’un des voyages en particulier va permettre de découvrir des choses vraiment incroyables qui bouleverseront les croyances de nos héros.
Mais ça ne s’arrête pas là. En effet, en plus de suivre notre groupe de héros, nous nous retrouvons également avec leurs ennemis, et voyons un magnifique jeu de manipulation/politique/trahison qui va se jouer tout au long du tome et faire que le lecteur se pose la question : qui de Grgush ou d’Obould va l’emporter et rêgner sur le royaume orque (quoique, le prologue permette de deviner beaucoup) ? Cela aura pour conséquence de voir si la guerre va continuer ou si la paix est possible.
De nombreux changements vont également survenir, éblouissant totalement le lecteur et lui donnant encore plus envie de connaitre la suite, pour voir comment les choses vont évoluer.
Une histoire en tous points passionnante, donc, comme toujours avec les histoires de Drizzt.

Au niveau du style de l’auteur, je sais que je me répète, mais il est vraiment très passionnant, fluide à souhait. L’auteur décrit vraiment très bien l’action, notamment les combats entre les personnages et les descriptions des paysages et des évènements sont vraiment magnifiques, sans pour autant tomber dans des explications à rallonge qui ennuient le lecteur. La philosophie est toujours très présente, et encore plus au sujet de l’acceptation des différences, du fait qu’il faut apprendre à vivre ensemble, etc.

Concernant les personnages, de nouveau, rien de négatifs à dire. Le lecteur sera encore plus proche des héros de l’histoire, qu’il connait depuis maintenant de nombreux tomes, et partagera à un très grand niveau leurs sentiments. Nous voyons clairement leurs états d’âme, leurs espoirs et désespoirs, leurs croyances et désillusions, etc.
D’autres personnages arrivent également, plus surprenants les uns que les autres, et nous revoyons également certains personnages secondaires des tomes précédents. Personne n’est mis sur le côté, et l’évolution de certains surprendra vraiment le lecteur.

En bref, encore un tome magnifique signé R.A. Salvatore, avec une histoire passionnante, bourrée d’action, de politique, de retournements de situation, de révélations, etc., avec un style d’écriture tout aussi bien fait et des personnages très attachants, que le lecteur apprendra encore plus à connaitre avec ce nouveau tome.

A lire absolument si vous avez aimé les précédentes histoires de Drizzt !


Le Roi Orque

Transitions, tome 1

Les Royaumes Oubliés

R.A. Salvatore

Milady

497 pages

23,90 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau