Les Sept Royaumes 1 : Graceling, de Kristin Cashore

Quatrième de Couverture :

 Dans les Sept Royaumes, on les appelle les Graceling - des êtres rares, dotés de pouvoirs incroyables. Katsa, elle, peut tuer un homme à mains nues, et son oncle, le roi des. Middluns, l'oblige. à assassiner pour son compte. La rencontre de la tueuse avec le prince Po, un autre Graceling, va changer le cours de son existence…

Chronique de Ceinwèn

Déjà l'idée est pas mal, mais il me semble l'avoir déjà lu quelque part (l'inconvénient de lire tant de livre c'est qu'on a presque déjà tout vu mais qu'on se rappelle plus où ! )Un être qui obtient le don de tuer … de quoi tenter un roi on peut en convenir ! De toute façon, dans tout le royaume chaque famille mettant au monde un Graceling, un être doté d'un don particulier reconnaissable à ses yeux vairons, doit l'envoyer au Roi et seul celui ci peut décider de le garder à son service ou de le renvoyer dans sa famille. Alors quand c'est au sein même de la maison royal, la question ne se pose même pas. 
 

Depuis que la jeune femme a tuer un homme, par accident, en voulant se défendre face à ses avances tout le monde la craint, ce qui n'est guère surprenant.  Même le roi, son oncle, qui l'exploite. Elle est envoyé dans tout le royaume pour accomplir la volonté de son oncle, qui se sert de ses “talents” pour assoir sa domination et mater les éventuelles rébellions, rien que de très classique. Mais la jeune femme ne supporte pas ce qu'on l'oblige à faire. Elle ne veut plus torturer un homme qui a commis une erreur et l'a réparé mais que le roi veut châtier pour l'exemple. Elle monte un conseil secret, avec le chef espion du royaume et quelques serviteurs qui ont des “connexions” bien placées. A l'aide de se Conseil, elle se sent mieux, elle peut mettre son don au service des autres. Une sorte de Robin des Bois. Mais quand le roi l'envoie pour une mission qui devrait entrer dans les attributions du conseil elle décide de se rebeller. Qu'importe les conséquences, elle refuse de torturer au nom de son oncle. La rébellion intervient assez tard dans le livre pour qu'on ait bien eu le temps de saisir les tenants et aboutissants d'un tel acte.

 
Parallèlement elle rencontre un jeune homme, un autre Graceling, qui dit avoir le don du combat, comme elle. Trouvant enfin un adversaire à sa mesure, elle éprouve un plaisir nouveau à se battre, même si elle est encore contrainte de retenir ses coups. Mais tout le monde ne voit pas ça d'un très bon œil. Le jeune homme est en effet un prince d'un royaume voisin. Il est certes loin placé dans la hiérarchie, mais quand même ! En plus, bien sur, l'un de ses”allié” veut l'épouser. Et puis quoi encore ?
 
Bien évidemment, à défier son roi, elle est contrainte à fuir et décide de fuir avec le prince, quelle surprise ^^. Commence alors pour elle une quête qui l'entrainera bien au delà de ce qu'elle appelle son devoir et lui fera découvrir bien des choses. Si on se demande si le prince est un allié ou un espion, un ami ou un ennemi, Kastla se le demande aussi. Bien qu'on se doute de ce qui va se passer, l'héroïne semble trop naïve pour le voir elle même. Un rien agaçant.
 
Elle va beaucoup en souffrir et se poser des questions, ce qui rend certain passages un rien trop long.
 
L'histoire va dans l'ensemble très vite. Les trahisons, les alliances et le péripéties s'enchainent à un rythme soutenu, que l'écriture peine parfois à retranscrire fidèlement. Mais tout les personnages ne vont pas sortir indemne de ce genre d'aventure, et chacun va avoir son propre sacrifice, ses propres pertes. Même les enfants.
 
On se laisse happer par l'histoire, et on se demande volontier ce que nous réserve l'auteur dans la suite.

 

Graceling

Les Sept Royaumes 1

Kristin Cashore

Orbit - Le Livre de Poche

425 pages - 416 pages

15.15 € - 7.10 €

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau