Les Sept Royaumes 2 : Rouge, de Kristin Cashore

Quatrième de Couverture :

Rouge n’est pas belle. Elle est sublime et elle peut contrôler les esprits, des qualités qui attisent la passion comme la haine. Aussi a-t-elle choisi de vivre à l’écart du monde. Mais des seigneurs rebelles ont rassemblé des armés et s’apprêtent à marcher contre le royaume des Dells. Rouge peut le sauver… à condition d’affronter les ombres du passé et des ennemis déterminés à l’anéantir. La beauté est une arme, et Rouge va s’en servir. 

Chronique de Ceinwèn

Donné comme le tome 2 de la série Les Sept Royaumes de Kristin Cashore, Rouge ne reprend pas les personnages abordés dans le premier tome (Graceling). Pour autant nous ne sommes pas totalement en décalage, l'histoire se passe quelques dizaines d'années plus tôt, dans le royaume voisin (cela permettra de faire un lien dans le tome 3, vous verrez). Du coup, point de Graceling ou presque.

Rouge est ce qu'on appelle un Monstre. C'est un être mortel qui a un esprit puissant pouvant influer sur ceux des autres et d'une beauté à couper le souffle. Depuis la mort de son père, un être particulièrement détestable et néfaste au royaume, elle est le dernier monstre humain encore en vie. Conséquence : elle se cache en permanence puisque sa beauté est telle que tout le monde veut être près d'elle, l'aimer la toucher, voir la tuer. En contrepartie, elle peut lire les pensées des gens et légèrement les manipuler.

Elle a toujours vécu à l'écart, mais la guerre fait rage dans le royaume et elle peut se révéler une alliée de poids si elle accepte de se servir de son pouvoir. Au milieu des intrigues de palais, de l'amour et de la haine des autres, pourra-t-elle se faire confiance et faire confiance ?

Très bien écrit et très poétique, Rouge vous entraine dans un univers captivant et merveilleux. La guerre est omniprésente, mais l'auteur ne nous emmène jamais sur les champs de bataille. Nous sommes plutôt spectateur des intrigues de palais et des manipulations des uns et des autres.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Rouge et la plupart des personnages qui gravitaient autour, mais j'avoue que certains m'ont passablement ennuyé. Je pense surtout à Archer. Il se dit le meilleur ami de Rouge, et son amant occasionnel, mais il passe son temps à coucher à droite à gauche, à faire des enfants et à faire des reproches à Rouge. Certes, la jeune femme a une certaine part de responsabilité, mais son comportement est particulièrement détestable la moitié du temps. L'autre moitié, on l'adore évidemment !

Quelques points ont néanmoins ternit ma lecture : principalement les répétitions de l'auteur. Certes la beauté de Rouge est une malédiction pour la jeune femme, mais on nous le dit au moins une fois par page. Du coup ça devient particulièrement lassant. De plus le comportement de la jeune femme quand elle arrive au palais n'est pas clair : on lui a demandé de venir pour user de son pouvoir, et une fois sur place elle refuse. Elle pouvait le faire plus tôt...

Cependant, j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, et je retournerai volontiers dans ce pays. Des trois livres, c'est le meilleur et de loin ! En revanche, ne lisez pas Bitterblue avant, même si chronologiquement ça se situe après Graceling. Il y a dans Rouge des éléments permettant de comprendre le troisième tome.

 

Rouge

Les Sept Royaumes 2

Kristin Cashore

Le Livre de Poche / Orbit

432 pages

7.10€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau