Orianor, tome 3 : La Citadelle de Céless, de Jean Avril

Orianor

Quatrième de couverture

Uriss poursuit son voyage sur le chemin fragile de sa mémoire, jusqu’aux évènements les plus difficiles de sa vie. Cela réveille les démons endormis… en sortira-t-il indemne?

Poursuivant leur route, Kahel et Blanc atteignent un des lieux les plus illustres d’Orianor : la Citadelle de Céless, cœur de la résistance humaine depuis des millénaires. L’ivatari et l’enfant trouveront-ils enfin le repos, après les années sombres du siège de Rihel?

Loin de la citadelle légendaire, Jad, Iridia et Raygone tentent quant à eux de retrouver leur chemin à travers les monts sauvages. Cela les mènera à des endroits étonnants…

Chronique de Garlon

Continuons à suivre les aventures se déroulant sur Orianor avec ce troisième tome.

 

Alors qu’Uriss, toujours emprisonné, rumine ses souvenirs, Kahel et Blanc arrivent à Céless, et Iridia et ses compagnons continuent leur route.

 

Bien que l’histoire reste passionnante, j’ai été fort déçu par le manque d’avancement de l’intrigue.

 

En effet, après un second tome qui ne fait pas fort avancer les choses, je m’attendais à un troisième nous plongeant dans une belle évolution de l’intrigue. Pas du tout ! Ici, on continue à suivre certains aspects qui ne font rien avancer, comme les souvenirs d’Uriss et les quelques aventures qui arrivent sur le chemin d’Iridia. Quasi rien n’évolue, et l’un des seuls évènements notables de ce tome est l’arrivée de Kahel et Blanc à Céless.

Cela est extrêmement dommage, car ça risque de désintéresser le lecteur pour l’histoire, qui avait pourtant commencé avec des éléments passionnants dont on attend désespérément la suite.

Mais la fin du tome à l’air de laisser entrevoir quelques évolutions pour la suite, donc espérons que le tome 4 rattrapera cela.

Malgré ce défaut, on reste passionné pour les évènements qui se déroulent, et on ne peut que saluer l’imaginaire de l’auteur, qui nous fait partager des éléments très intéressants et fascinants.

 

Le style de l’auteur, bien que de temps en temps un peu trop descriptif, reste la plupart du temps fluide et agréable à lire, nous permettant ainsi de bien nous plonger dans l’histoire.

 

Quant aux personnages, ils sont vraiment très bien travaillés et évoluent un peu plus à chaque tome, ce qui nous permet de nous en rapprocher et de partager de plus en plus d’émotions avec eux.

 

En bref, un troisième tome décevant à cause du manque d’évolution dans l’intrigue, mais malgré tout passionnant et bien écrit, avec des personnages très bien travaillés.

 

Espérons maintenant que la suite nous offrira une plus grande évolution à l’histoire, qui commence à s’émousser.

 

 

La Citadelle de Céless

Orianor, tome 3

Jean Avril

Cima Editions

Fantasy

144 pages

4,50 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau