Chroniques de l'Archipel, tome 1 : Le Trésor des Okalus, de Geoff Rodkey

okalus.jpg

Quatrième de couverture

En visite chez le gouverneur de l'île du Soleil Levant avec sa famille, Egbert voit son père, son frère et sa sœur disparaître, emportés par le vent dans une montgolfière. Il se dit qu'il va enfin pouvoir être tranquille auprès de Milicent, la ravissante fille du maître des lieux. Mais quand il échappe de justesse à un assassinat, il comprend qu'il ne s'en tirera pas à si bon compte. Qui en veut à sa famille ? et pourquoi ? Cela a-t-il un rapport avec le mystérieux parchemin que son père était venu montrer au gouverneur ? Egg en est certain.
Et s'il veut comprendre, il lui faut parvenir à le déchiffrer… Fuyant Soleil Levant avec Milicent à bord du Paradis Terrestre, un bateau de touristes venus voir de vrais pirates, Egg part à la recherche du mystérieux trésor des Okalus, un peuple qui vivait dans l'Archipel bien avant l'arrivée des hommes blancs…

Chronique de Garlon

Démarrons ici une nouvelle série jeunesse avec ce premier tome haut en couleurs.


Egbert vit avec sa famille sur une petite île pirate. Son père semble alors avoir fait une découverte et c’est précipités qu’ils se rendent sur une île voisinne pour chercher quelqu’un qui pourra aider à répondre aux questions qu’il se pose.

Mais, lors de ce voyage, la famille d’Egbert disparait, et on tente d’assassiner le jeune homme.

Mais pourquoi donc s’acharner contre lui et les siens ?

Pour survivre et comprendre, Egbert doit avant tout tenter de s’enfuir.


J’ai vraiment fort aimé ce premier tome.


L’histoire est vraiment superbement bien trouvée et tout à fait adaptée à un jeune lectorat.

Nous nous retrouvons ici dans un univers vraiment très bien conçu, et ce jusque dans les détails, ce qui permet de pleinement se retrouver dans ce monde et d’ainsi vivre les aventures d’Egbert.

On a ici beaucoup d’action, des rebondissements à foison, de l’humour et une intrigue vraiment excellente qui nous permet d’apprendre un peu l’histoire de l’univers inventé par l’auteur et de prendre la mer aux côtés de pirates sanguinaires.

Les pages défilent donc à toute vitesse, on profite pleinement de cette lecture, et c’est une réelle évasion, un voyage que l’on entreprend avec cet ouvrage à la main.

Rick Riordan compare ce livre à un mélange entre Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire et Pirates des Caraïbes. Je n’aurais pas trouvé une meilleure comparaison, car on sent vraiment ici les points positifs de ces deux histoires.


Au niveau du style de l’auteur, il est très fluide et vraiment fort agréable, et il reste assez “simple”, permettant à un jeune public de lire le livre sans lourdeur et ainsi de bien se plonger dedans.


Les personnages sont aussi bien travaillés que l’histoire, et on rencontre ainsi, à cette lecture, nombre d’êtres uniques, singuliers et hauts en couleurs, qui fascineront le lecteur et feront qu’il se sentira fort proche d’eux, et partagera ainsi leurs émotions. Egbert, Millicant et Tripoux sont vraiment tous trois très attachants, et on se retrouve alors vraiment fort à leurs côtés, craignant pour leur vie, riant avec eux, se sentant triste lorsqu’ils le sont, etc. Magnifique !


En bref, nous avons ici un superbe premier tome, avec une intrigue très bien travaillée, un univers magnifique, de l’action, de l’humour, un style d’écriture bien adapté à la jeunesse et des personnages extrêmement bien travaillés qui feront que le lecteur se sentira vraiment fort proche d’eux. Que demander de plus ?


J’attend avec impatience le tome 2 !

Et, si il est aussi bon que celui-ci, la série figurera à coup sûr dans mes coups de coeur !

 

Le Trésor des Okalus

Chroniques de l'Archipel, tome 1

Geoff Rodkey

Seuil

Jeunesse

362 pages

13,90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/04/2013