Visions, tome 1 : Visions, de Kim Harrington

visions-1.jpg

 

Quatrième de couverture :

« Mon nom est Claire Fern et je suis extralucide. Mon frère est médium. Et ma mère télépathe. A Eastport, station balnéaire de Cape Cod, les touristes nous adorent. Mais les gens d’ici nous méprisent. »

Lorsque Victoria, une très belle adolescente, est retrouvée assassinée, Claire se retrouve malgré elle étroitement mêlée à l’enquête, avec Gabriel, le beau et ténébreux fils du nouvel inspecteur de police !

 

Chronique de Platinegirl :

 

C'est l'histoire d'un livre que j'ai récupéré mercredi en fin d'après-midi à la médiathèque. Et que j'aurais pu rendre jeudi soir, car je l'avais déjà terminé. Sachant qu'il fait plus de 250 pages, cette histoire commence très bien, cela signifie que je n'en ai fait qu'une bouchée. Et, justement, ce signe tient bien la route car j'ai d'ores et déjà hâte de lire sa suite !

 

Mais reprenons tout depuis le début, si vous le voulez bien. J'avais le tome 1 de "Visions" dans ma wish-list depuis bien longtemps, quand j'ai reçu le second volet de cette saga. Ni une, ni deux, je le réserve à la médiathèque. Mercredi, j'ai été agréable surprise de voir qu'il coïncidait en tous points avec l'idée que je m'étais fait de lui : jolie couverture (sombre mais attirante), format agréable (broché mais assez léger),... Et quatrième de couverture courte qui en dit suffisamment mais pas trop, je ne peux qu'adorer ne pas me faire spoiler dans ma lecture ! J'ai donc attaqué avec entrain ma lecture, jusqu'à ne plus pouvoir lâcher ce livre !

 

C'est pourtant un livre qui raconte une histoire assez basique : une jeune adolescente (Claire Fern) rejetée par la société et plusieurs prétendants. Mais l'auteure a eu la bonne idée de mêler deux détails très importants à ce schéma : l'ado en question a des visions du passé quand elle touche des objets + ces visions vont lui permettre de se mêler à une enquête policière. Finalement, c'est un peu "Medium" pour les ados et, autant je n'ai pas accroché avec cette série, autant j'ai tout de suite adoré le côté décalé de la famille Fern et l'enquête dans laquelle on se plonge.

Ce livre est très bien écrit. On n'est pas devant du Zola (ouf ! ), mais on voit qu'il a été relu, reformulé,... Ce qui le rend vraiment agréable à lire, et facile à lire car il est destiné aux adolescents. Personnellement, je ne me suis pas sentie dans un univers trop "jeune" malgré le fait que j'aurais bientôt (demain, à l'heure om j'écris ces lignes) 8 ans de plus que l'héroïne. Les amateurs de romans jeunesse et/ou young adult seront ravis de ne pas avoir à sortir un dictionnaire pour parcourir "Visions", ils pourront alors, comme moi, mieux se plonger dans l'intrigue et se torturer les méninges pour démêler le vrai du faux et découvrir qui est le tueur (sachant que j'ai été surprise, pour le coup, ce qui est encore plus sympa ! ).

 

Que dire de plus ? Vous aimez les énigmes policières ? Vous aimez quand un soupçon de dons paranormaux se mêlent à vos lectures ? Vous êtes adeptes des romans destinés aux ados et jeunes adultes ? Si vous avez dit "oui" à tout cela (un petit hochement de tête fait l'affaire), n'hésitez plus, il ne faut pas avoir des visions pour penser que vous pourriez aimer cette saga !

 

 

Visions

Visions, tome 1

Kim Harrington

Seuil Jeunesse

14 euros

269 pages

 

Voir aussi ma chronique du tome suivant :

Visions, tome 2 : Perception, de Kim Harrington

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/03/2013