Geek Girl, tome 3, de Holly Smale

Quatrième de Couverture :

Harriet s'envole pour New York, à elle le cauchemar américain !
Harriet a un petit copain merveilleux, des amis géniaux et elle entre dans quelques jours au lycée, autant dire qu’elle est HEU-REUSE ! Mais son bonheur est de courte durée car son père a trouvé du travail… à New York ! En l’espace de vingt-quatre heures, elle quitte l’Angleterre et se retrouve dans une ville triste et perdue de la grande banlieue new-yorkaise. La voilà loin de ses amis, loin de sa vie, très très loin du bonheur. Même les quelques shootings auxquels elle participe en cachette à New York ne suffisent pas à lui remonter le moral. D’autant que, pour couronner le tout, Nick prend de plus en plus ses distances avec elle…

Chronique de Ceinwèn :

On continue cette série jeunesse avec, surprise, une Harriet qui commence à s'affirmer. Oh c'est subtil, mais bel et bien présent.
Son père a trouvé du travail et emmène toute la famille aux Etats-Unis. Terrifiée, triste, dépitée et tout de même un peu excitée, Harriet doit se faire une raison : elle laisse derrière elle ses plans et ses amis.
Sur place, cela va de mal en pis. Les cours à domicile la font se sentir en dessous de tout, ses parents ne s’intéressent pas à elle, pire qu'avant, et malgré ses efforts Nick s'éloigne progressivement.

Dans ce troisième tome, Harriet se retrouve bien plus seule qu'elle ne l'a jamais été. Seule psychologiquement, mais aussi physiquement puisqu'elle prendra la décision d'aller en ville sans compagnie : un très grand pas pour la jeune fille.
On retrouve ainsi le thème de l'adolescent qui commence à apparaître et qui cherche à s'émanciper, à devenir autonome - bien que dans le cas de la jeune fille cela se fasse un peu contre son gré.

On reviendra dans le monde de la mode, de manière différente puisqu'elle n'a plus de contrat, mais elle retrouvera son "agent", toujours aussi déluré et aux amis au moins aussi fous. Elle connaîtra aussi ses premières désillusions de célébrité mais retrouvera également une vielle connaissance (que je n'ai pas remise).
Cette autre vision de la mode (plus magazine et moins défilée) paraît plus attrayante au premier abord, mais Harriet n'arrive pas à se glisser dans ce moule, même si elle verra pour la première fois ces photos. C'est ainsi l'occasion de voir l'évolution du "canard" en cygne, moment où Harriet réalisera qu'elle est belle et qu'elle n'a pas à rougir de ses "collègues". Thème abordé : le physique de nos jeunes ados bien sur :)

La fin est bien plus optimiste et conviendra au public visé qui est résolument jeunesse. Plein d'espoir et de guimauve, il est un peu bancal pour un lecteur adulte. Tout se passe "pour le mieux" et comme le souhaite Harriet. Cela sert l'auteur et ne surprendra pas les jeunes lecteurs, mais j'ai trouvé ça un peu facile du haut de mon âge canonique. Fin qui reste mignonne malgré tout.

 

 

Geek Girl, tome 3

Holly Smale

Nathan

420 pages

16.90 € (papier) - 12.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau