3 fois rien qui font tout, de Stewart Lewis

Quatrième de couverture :

A 16 ans, Olivia a la tête pleine de questions et se sent un peu perdue. Adoptée quand elle avait deux jours, elle ressent parfois un grand vide au creux du ventre. Mais quand la vie place sur son chemin une voyante, un vieux livre de cuisine qui contient bien plus que des simples recettes et un garçon très séduisant, Olivia comprend qu'elle est à un tournant de sa vie. Le destin la mettrait-il sur la piste de ces trois fois rien qui manquent à son bonheur ?

Chronique de Sybille :

J'avais repéré ce livre dans les nouveautés de La Martinière Jeunesse et je suis ravie d'avoir pu le lire. 3 fois rien qui font tout n'a pas été le coup de coeur attendu mais il reste tout de même une belle découverte.

L'histoire se déroule à Los Angeles, où le lecteur fait la connaissance de Ollie, une jeune adolescente adoptée à la naissance par un couple homosexuel. Elle se fait du souci pour son entourage : ses pères, les propriétaires du restaurant Food, ont de sérieux problèmes d'argent, son frère se lance dans la musique et se cherche encore et la mère de sa meilleure amie est gravement malade. Mais ce n'est pas tout : en se rendant à un entretien d'embauche dans une agence de mannequins, elle rencontre une voyante qui lui prédit beaucoup de changements dans sa vie comme le retour du garçon pour lequel elle a eu un coup de coeur ou encore sa passion pour la cuisine qui se concrétise. 3 fois rien qui font tout est une belle histoire pour adolescents, colorée et pleine de peps.

L'écriture de l'auteur est fluide et accessible aux adolescents. Le lecteur est très vite plongé dans l'histoire et on se laisse porter sans difficultés. Toutefois, j'ai regretté le manque d'implication et de profondeur : l'idée de départ est intéressante mais l'histoire reste assez lisse dans l'ensemble. Malgré de très bons sujets pouvant amener le débat comme l'adoption, l'homosexualité, l'adolescence, l'auteur ne creuse pas assez les problèmes évoqués. La fin en est un exemple parfait : elle ne clôt absolument pas l'histoire et reste tristement lisse.

Les personnages sont atypiques et apportent une touche de fraîcheur de peps au roman. J'ai beaucoup aimé les deux papas de Ollie. Malgré leur soucis et leur côté décalé, on sent qu'ils aiment leurs enfants et qu'ils feraient tout pour eux. Ollie est une adolescente attachante mais je l'ai trouvé parfois naive et donneuse de leçons et son caractère m'a un peu agacé pendant ma lecture.

3 fois rien qui font tout est une lecture agréable et une belle histoire pour adolescents mais le manque de profondeur du récit rend la lecture lisse et lassante.

 

3 fois rien qui font tout,

de Stewart Lewis

La martinière Jeunesse

14,50 euros

268 pages

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/05/2015