Audrey retrouvée, de Sophie Kinsella

12804727 1140502992634764 4903267249294904088 n

 

Quatrième de couverture :

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres. Ça, c'était avant. Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d'un oeil nouveau : celui de la caméra. Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...

 

Chronique de Platinegirl :

Audrey retrouvée est le dernier roman de Sophie Kinsella, sorti aujourd'hui (3 mars 2016) en France. Personnellement, je l'ai lu l'an dernier, en anglais. Et si j'ai attendu si longtemps avant de vous en parler, c'est parce qu'il ne m'a pas enthousiamé.

Lorsque j'ai appris la sortie d'un nouveau "one shot" de mon auteure préférée, je n'ai même pas cherché à connaître son titre ou son thème, je l'ai commandé et, aussitôt reçu, je l'ai commencé. Je ne m'attendais pas à ce que Sophie Kinsella nous ponde un roman jeunesse, et encore moins un roman qui traite du thème ultra-médiatisé-actuellement du harcèlement scolaire. Je vous l'avoue tout de suite, j'ai été déçue car je m'attendais à rire aux éclats en lisant ce roman, s'il avait été un chick lit à la Lexi Smart a la mémoire qui flanche, Samantha bonne à rien faire, Emma (et ses petits secrets)... Hélas, ce n'est pas le cas et, malgré le fait que Sophie soit maman, j'ai vraiment eu l'impression qu'elle s'engoufrait dans ce nouveau genre sur ce sujet-là en particulier pour des raisons financières...

Néanmoins, j'ai poursuivi ma lecture... et, si je ne me suis pas ennuyée en lisant "Audrey retrouvée", je n'ai pas apprécié ma découverte. En fait, j'ai eu du mal à compatir pour Audrey car on ne nous dit pas, au début, ce qui lui est arrivé exactement en terme de harcèlement scolaire. Chapitre après chapitre, on apprend certes des choses sur son passé... mais on ne nous dévoile jamais ce qui nous intéresse vraiment, si je puis dire. Je comprends que ce peut être un choix, pour ne pas donner de mauvaises idées aux mauvaises personnes, mais cela a vraiment impacté sur ma lecture, m'empêchant de compatir pour Audrey, et donc de m'attacher à cette héroïne.

En plus de cela, j'ai trouvé l'histoire assez banale, si je puis dire. Il ne se passe rien d'extraordinaire, l'essentiel de l'action consistant à suivre l'évolution psychique d'Audrey au fil des chapitres... et vu que je ne me suis pas attachée à elle, il est certain que je n'ai pas éprouvé de réels besoins de focaliser mon attention sur ses états d'âme.

Au final, c'est bel et bien une déception pour moi. Passe encore que Sophie Kinsella s'engouffre dans un nouveau genre pour des raisons qui m'ont parues financières, mais si, en plus, son personnage principal n'est pas attachant, et l'essentiel de l'action est centré sur son mal-être, je ne peux vous recommander la lecture de ce livre.

 

Audrey retrouvée

Sophie Kinsella

Pocket Jeunesse

304 pages

17,50 euros.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/03/2016