La Confrérie des Nuages, de Romano Vlad Janulewicz

laconfreriedesnuages.jpg

Quatrième de couverture

Lorsque Théotim décide de se soustraire à l’atelier d’écriture organisé par son institutrice, il ne se doute pas de la tournure étrange et fantastique que vont prendre les évènements. De rencontres improbables en quête magique, quelle formidable vérité son escapade au cœur d’un univers fabuleux mais dangereux lui fera-t-elle découvrir ? Qui donc est réellement Max Plumette, écrivain excentrique et solitaire, et quels secrets dissimule-t-il à propos de la mystérieuse Confrérie des Nuages ?

 

Chronique d’Ailayah

Tout d’abord je tiens à remercier l’auteur de ce merveilleux petit bijou jeunesse, Romano Vlad Janulewicz, pour m’avoir fait découvrir son roman.

Il s’agit là d’un petit roman destiné aux enfants. C’est l’histoire initiatique d’un garçon, Théotim, qui va découvrir qu’écrire une histoire, et lire, peut être aussi passionnant et amusant que jouer avec ses amis, ou faire des farces. Au départ, c’était plutôt mal parti … Mais sa rencontre avec Max Plumette, écrivain de renom mais surtout étrange personnage qui va l’intriguer, va tout bouleverser.

Le premier mot qui me vient pour décrire ce roman est « mignon ». C’est frais, c’est divertissant, on ne s’ennuie pas une seule seconde, et on part à la découverte, avec Théotim, de cet univers extraordinaire de l’imaginaire.

Bien qu’il s’agisse d’un roman jeunesse, le langage utilisé par l’auteur est loin d’être simpliste et les nombreuses références qui parsèment l’histoire sont vraiment bien sympathiques. Le style de l’auteur m’a énormément plu. Il ne se perd jamais en paroles inutiles, le roman est bien rythmé, et il arrive à nous faire voyager.

Ce roman nous montre bien l’importance des histoires qu’on se crée, qu’on lit, qu’on s’imagine. Toutes ces histoires que l’on vit en lisant ou en écrivant. La représentation de la lecture est vraiment différente de l’image que peuvent avoir les enfants à l’école car il met en avant l’imaginaire, le rêve. Ce sont des histoires vivantes qui nous touchent car nous pouvons en être le héros.

Je trouve l’idée du roman déjà bien intéressant à la base, mais je dois dire que la façon dont elle est développée est encore plus merveilleuse. On y découvre un univers dont on a envie de faire partie. Il nous émerveille, et les enfants peuvent y découvrir tout ce qui se passe dans la « réalisation » d’un livre, de l’écriture à la lecture en passant par l’édition. Et tout ça bien sûr dans un univers imagé qui leur permet de s’émerveiller.

Ce roman plaira aux enfants et à tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant. L’émerveillement devrait faire partie de notre quotidien, et c’est ce que ce roman a été pour moi. Je vous le recommande donc chaudement.

 

La Confrérie des Nuages

Romano Vlad Janulewicz

The Book Editions

109 pages

9€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/11/2011