Les ombres grandissent au crépuscule d'Henning Mankell


 

Quatrieme de couverture

Depuis que sa mère l’a abandonné, Joël, 12 ans, vit seul avec son père bûcheron dans le nord de la Suède. Mal à l’aise avec les enfants de son âge, il se réfugie dans les histoires qu’il invente et se rêve en pirate ou en Geronimo. Renversé par un bus alors qu’il traversait sans regarder, Joël se relève indemne. Miraculé ! Dès lors, il se persuade qu’il doit faire une bonne action pour remercier celui qui a sauvé sa vie. Il cherche donc un mari pour Gertrude, une voisine esseulée qu'un opération ratée a laissée sans nez.

 

Chronique de Yukarie

 
Les ombres grandissent au crépuscule est un livre qui traine dans ma pal depuis quelques mois et que je n'avais pas eu le temps de lire avant par manque de temps. Je m'excuse donc une fois de plus auprès de lire ou mourir et des éditions Seuil pour le délai de retard!
 
Dans ce livre, nous sommes en présence d'un petit garçon de 11 ans: Joël qui vit seul avec son père, sa mère les ayant abandonné quelques années plus tôt. Le souhait le plus cher de Joël est d'avoir un meilleur ami et de partager ses passions avec lui, cependant notre petit héros a beaucoup de mal à se faire des copains et sa solitude le conduit souvent à se créer lui même des histoires plus farfelues les unes des autres. Heureusement, il peux compter sur le soutient de Gertrude, sa voisine qui n'as plus de nez suite a une opération ratée et Simon le vieux maçon que tout le monde dit fou! 
 
Un soir, en rentrant de l'école, Joël se fais renverser par un bus mais s'en sors sans une égratignure. Pour lui, c'est un miracle de Dieu et il se doit de le remercier! Il doit alors trouver une bonne action et décide de trouver un mari pour son amie Gertrude...
 
L'auteur Henning Mankell est à la base connu pour ses œuvres policières plutôt sombres et intrigantes. Mon étonnement fut donc assez conséquent tant ce livre qui se trouve être un roman pour enfants possède un style totalement différent des autres. L'écriture y est assez fluide et les pages se tournent plutôt rapidement cependant l'histoire ne m'a pas emballé plus que ça sans compter que la fin m'a totalement déçu.
 
Concernant les personnages, certains sont charismatiques et attrayants notamment Gertrude pour son esprit totalement déluré mais la personne qui m'a le plus touché est le père de notre héros: Samuel. La ou l'on pensais trouver un père froid, avec lequel il est difficile de communiquer, nous retrouvons une personne sensible qui cache bien son jeux et a beaucoup d'amour a donner a Joël!
 
J'aurais aimé que certains points soit plus développée notamment la relation de Joël avec l'amie de son père: Sara qui commençait a prendre une tournure très intéressante et attachante mais qui n'a malheureusement pas aboutie! De même, je pense que la maturité de Joël est peut être un peu trop importante et avancée car malgré sa façon de gérer les choses de la vie quotidienne, Joël a tendance a remettre en cause l'autorité de son père ce qui n'est pas forcement une bonne chose.
 
 
En bref: Un roman jeunesse qui aurait pu être intéressant mais dont l'histoire et les relations ne sont pas assez complètes pour en faire un livre que j'ai apprécié.

 

Les ombres grandissent au crépuscule

Henning Mankell

Seuil Jeunesse

240 pages

11.90 E

Yukarie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau