Une guitare pour deux, de Mary Amato

une-guitare-pour-deux-1.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents entament alors le partage de la salle de répétition du lycée et une correspondance, d'abord acide puis plus complice. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique…

 

Chronique de Platinegirl :

 

Sa couverture printanière m'avait donné envie de le lire, mais son titre et surtout sa référence à la guitare m'avait un peu refroidie, vu que je ne suis pas forcément une fan de guitare (par contre, j'aime beaucoup la musique, mais plus le piano). Cependant, j'ai laissé mes doutes de côté pour découvrir "Une guitare pour deux" et j'ai bien fait !

 

Je vous le disais, ce livre a une couverture qui interpèle : très printanière, elle donne envie de se jeter dans l'herbe nous aussi ! D'ailleurs, lire ce livre cet été dans l'herbe serait une bonne idée, vu qu'il est léger, parfait pour une lecture estivale (quand on oublie que l'histoire commence la veille de la rentrée scolaire). Ce livre est bien fait, bien mis en page (j'ai adoré les petits mots et les chansons qui permettent de suivre l'histoire de manière plus originale qu'en prose) et sa traduction de l'anglais est bonne : sa fluidité donne encore plus envie de le lire et, personnellement, je l'ai dévoré en quelques heures !

Seul petit souci, j'ai découvert une grosse erreur dans l'histoire : les deux personnages sont censés travailler un jour sur deux, dans la semaine, dans une salle de cours et ce n'est pas respecté : l'auteure et la traductrice ont oublié que cela signifie que chaque semaine est différente de la précédente, vu que les jours de la semaine sont en nombre impair. Un petit détail, certes, mais qui a un peu gêné ma lecture...

 

C'est donc une histoire de guitare. Une guitare que deux adolescents vont de prêter chaque jour, selon le planning de répétitions qui a été rédigé par le professeur de musique. Mlagré le fait que, comme je vous le disais, je ne suis pas une fana d'instruments à cordes, j'ai vite apprécié ma lecture, et même découvert avec plaisir quelques règles toutes simples de maniement de la guitare !

Mais c'est surtout une histoire d'amour, ce livre. Une histoire simple, à la fin un peu cliché, mais une histoire qui donne envie de rêver à l'amour, de rencontrer quelqu'un qui nous complète autant que se combinent Tripp et Lyla, le guitariste rebelle et la violoncelliste trop parfaite qui a décidé de vivre sa vie, enfin. J'ai apprécié ces deux personnages, leurs faiblesses et leurs forces, le fait qu'ils ne soient pas si cliché que ça, le fait que l'on les découvre vraiment grâce à une narration interne qui change de point de vue selon les chapitres.

 

J'ai apprécié cette lecture, vous l'aurez compris. Mais voilà, ce n'est pas un coup de coeur, juste un livre plaisant que je vous recommande pour cet été, justement.

 

Une guitare pour deux

Mary Amato

Nathan Jeunesse

245 pages

14,50 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau