La Fille Dragon, tome 3 : Le sablier d'Aldibah, de Licia Troisi

Dragon 3

Quatrième de couverture

Nouvelle course contre la montre pour Sofia et ses compagnons. Ils doivent empêcher le triomphe de Nidhoggr, leur ennemi juré. Et se rendre en Allemagne, dans le plus grand musée des sciences du monde, où se trouve un sablier antique dont l'utilisation a autrefois entraîné des conséquences tragiques. Cette mystérieuse relique constitue une menace pour le monde des Dragoniens... et le seul moyen de le sauver.

Chronique de Garlon

Plongeons dans le troisième tome de La Fille Dragon.

Sofia et ses amis vont devoir se rendre en Allemagne, car un autre Dragonnien a été tué et son fruit dérobé.

Afin de garder une chance de sauver l’Arbre-Monde, il ne reste qu’une chose à faire : remonter le temps pour sauver le jeune garçon.

J’ai moins aimé ce tome que les deux premiers.

On plonge ici dans une histoire toujours bien liée au thème de la saga, ce qui nous permet d’avoir une suite bien fournie et passionnante, avec beaucoup d’action, des retournements de situation à gogo nous permettant de bien nous plonger dans l’histoire et de la suivre avec passion, sans pouvoir nous décrocher des événements. L’univers est très bien pensé, et on a envie d’en apprendre plus sur cette création de l’auteur (même si, dans ce tome, je trouve qu’on parle beaucoup moins de l’univers pour davantage nous concentrer sur l’action).

Là où j’ai un peu moins aimé, c’est au niveau de la cohérence. Tout d’abord, le voyage dans le temps. Personnellement, je suis très pointilleux sur le thème, et il faut que la logique (notamment au niveau des paradoxes temporels) soit scrupuleusement respectée pour que j’y adhère. Ce ne fut pas le cas ici, et c’est ce qui m’a le plus dérangé, retirant ainsi une partie de l’intérêt pour l’histoire. J’ai également trouvé que plusieurs autres éléments étaient assez incohérents, ou encore qu’il y avait des “oublis” dans l’histoire qui laissent des points d’interrogation qui m’ont gêné. Ce n’est pas parce que c’est une série pour la jeunesse qu’il faut négliger cela.

Au niveau du style d’écriture, je le trouve fort fluide et très agréable à lire, restant assez simple et facile, permettant aux jeunes lecteurs se lançant dans la lecture de bien se retrouver plongé dans l’histoire.

Concernant les personnages, ils sont très bien travaillés et on s’attache énormément à eux. Ca a été un réel plaisir de les retrouver dans ce troisième tome, et on continue ainsi à suivre leur histoire de façon passionnée. On partage également fort leurs émotions, permettant ainsi de grands partages avec eux.

En bref, nous avons ici une sympathique histoire très prenante dans un univers bien conçu, avec pas mal d’action et de retournements de situation, un très bon style d’écriture bien adapté à un jeune public, et des personnages vraiment très attachants. On pourra par contre reprocher certaines incohérence, et surtout une gestion du voyage dans le temps que je n’ai pas trouvé très bien faite.

Une bonne série à découvrir, malgré les soucis de ce troisième tome.

 

Le sablier d'Aldibah

La Fille Dragon, tome 3

Licia Troisi

Pocket Jeunesse

Jeunesse

187 pages

15,90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau