La Geste d'Alban, tome 2 : L'Ombre de Montsalvy, de Jean-Luc Marcastel

alban-2.jpg

Quatrième de couverture

Au cœur des Terres d’Oc blessées par le cataclysme, il est un roc solitaire battu par les vents qui s’écartèlent ici plus souvent qu’ailleurs au bord de gorges insondables. Les Malebestes hantent encore de leurs ombres difformes cette région ensauvagée et traquent le voyageurs qui a l’inconscience d’y égarer ses pas… Pourtant, en ce lieu oublié de Dieu s’élèvent contre les ténèbres et leurs émissaires les remparts austères de Montsalvy et de son abbaye… C’est là, à l’ombre de ses murs qu’Alban, en route pour rejoindre son mentor, Enguerrand de Trencavel, fait halte avec ses compagnons. Mais Montsalvy, le mont Sauveur, mérite-t-il encore son nom ? Depuis la fin des Maljours, l’abbaye n’abrite plus les pèlerins, mais retient, derrière ses murs, les enfants brècheux dont on veut se débarrasser… on dit qu’on les y éduque… qu’on s’occupe d’eux… Mais depuis quelques années, des cris atroces troublent les nuits des habitants de la petite cité de pierre grise, et en matière de brècheux, les seuls qu’on voit encore sont les terribles limiers aveugles de l’abbaye. On ne lâche qu’à la nuit faite dans les rues rendues à l’obscurité et à la peur. Que cherchent-t-ils , Qui traquent-ils ? Malheur, alors, à celui qui traine dehors… Le ver est dans le fruit… Une ombre s’étend sur Montsalvy… Une ombre encore sans visage, un ennemi sans nom… L’avant-garde du mal… Alban saura-t-il lever le voile à temps pour sauver ses compagnons et la belle Lamia ? Et Lamia elle-même, quel lourd secret cache-t-elle sous le masque de sa beauté venimeuse ? Masque pour masque, ombre pour ombre… Qui est qui et qui est quoi ? Il est temps de commencer une nouvelle veillée pour convoquer, dans les flammes de l’âtre, le souvenir du Lion Banc d’Occitània…

 

Chronique de Garlon

Continuons l’histoire d’Alban avec ce superbe second tome.


Alban et ses nouveaux amis arrivent du côté de Montsalvy. Cette ville a une sinistre réputation : s’y trouve une abbaye dans laquelle des brécheux seraient emprisonnés. Rien de très rassurant pour Alban.

Ils décident donc de ne pas entrer dans la ville mais, attaqués par d’étranges créatures, ils n’ont pas le choix, et entrent donc dans ce qui pourrait être la gueule du loup.


J’ai fort aimé ce livre.


Tout d’abord, nous continuons l’histoire d’Alban, et il faut bien avouer que l’auteur a une très grande imagination. Des nouveautés originales arrivent sans arrêt dans cet univers singulier, avec des créatures étranges et monstrueuses, une ambiance sombre et dérangeante, des histoires contées au coin du feu et des secrets révélés tandis que d’autres voient le jour. Pas de quoi s’ennuyer à cette lecture, je peux vous l’assurer.

Surtout que l’action ne manque pas non plus, tout comme les nombreux retournements de situation qui arrivent toujours à point nommé pour relancer l’intérêt du lecteur.

On plonge dans l’histoire de nombreux personnages principaux et secondaires, ce qui fait que, à travers cette aventure, ce sont plusieurs autres histoires qui nous sont présentées, toutes aussi passionnantes les unes que les autres, et toutes visant à nous emmener dans cette France malmenée.

Par contre, on pourra reprocher que l’histoire principale n’avance que très peu dans ce tome, cela à cause de ces histoires secondaires et de plein d’évènements divers. Cela peut déranger certains lecteurs qui souhaitent avancer dans l’histoire.

De plus, quelques petites contradictions sont présentes (sur des évènements tout à fait mineurs, je vous rassure, ce qui fait que ce n’est pas dérangeant).


Le style de l’auteur continue à me fasciner avec cet aspect d’histoire contée au coin du feu, qu’on ressent particulièrement ici et qui nous donne vraiment l’impression de nous faire raconter l’histoire par l’auteur en face de nous plutôt qu’à travers un livre. J’adore vraiment cette façon de faire ! De plus, la façon dont la langue française est utilisée (qui se sert ici pas mal de l’ancien français), des vraiment fascinante.

Par contre, on retrouvera plusieurs coquilles tout au long du livre (je ne parle pas des tournures dues au langage du type ancien français, je sais faire la différence entre cela et des coquilles^^), ce qui peut parfois être un peu dérangeant.


Quant aux personnages, je suis toujours aussi fasciné par le magnifique travail que l’auteur fait autour d’eux. Ils sont magnifiquement travaillés, tous uniques et originaux, et, surtout, tellement vivants ! On jurerait suivre leur véritable histoire et c’est donc vraiment à leurs côtés que nous vivons la Geste d’Alban. De plus, ils évoluent sans arrêt et nous partageons énormément d’émotions avec eux, ce qui nous permet de nous plonger encore plus dans ce magnifique univers.


En bref, nous avons ici une superbe suite qui nous plonge dans une histoire fascinante au sein d’une France malmenée par d’étranges évènements. Une grande originalité est présente, l’histoire est contée comme au coin du feu et les personnages sont superbement bien travaillés et nous partageons beaucoup d’émotions avec eux. On reprochera juste le fait que nous n'avançons pas énormément dans l’histoire principale et que quelques coquilles sont présentes.


Une série à absolument découvrir !

 

L'Ombre de Montsalvy

La Geste d'Alban, tome 2

Jean-Luc Marcastel

Matagot

Jeunesse

380 pages

16,90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau