La Magie des voeux 1, Le passage à l'acte - Blueskyman

 

 

Quatrième de Couverture :

     Rien ne pouvait présager que Steve, S.D.F., et Thomas, employé de banque, seraient un jour amenés à vivre ensemble une aventure fabuleuse.

     Et pourtant, grâce à la chanson des initiateurs et aux fées Assalia et Vlaka, ils vont devoir sauver les mondes de la nature.

Chronique de Ceinwèn :

 

   Ce roman, écrit par un auteur débutant est une sorte de conte, ancré dans notre époque. Mélant fantastique et réflexion, mais très ancré dans un univers de conte de fées, ce récit séduira plus facilement les enfants que les adultes.

   En effet, même les lecteurs plus "aguerris" et ayant gardé le goût des contes de notre enfance, pourront trouvé un peu ennuyeux le style de l'auteur, simple bien que fluide, qui s'oriente vraiment vers un lectorat qui lit moins, voir pas du tout. En effet le choix de prendre des phrases courtes, et de rappeller constemment les noms des personnages correspond bien aux romans pour enfants, plutôt que pour adolescent ou pour adultes - malgré les petites réflexions philosophique qui émaillent le roman.
De plus les enfants seront sous le charmes de l'aspect conte de fées ancré dans le réel, qui change des contes de Grims par exemple.

   Je reprocherais néanmoins le choix du rythme. En effet, les phrases courtes accentuent encore l'effet de rapidité. Les choses vont très vites, et si c'est intéressant dans le cadre d'une histoire à lire le soir, c'est un peu dommage pour un roman. Plus vieux que 15 ans, on apprécierait un peu plus de calme et de descriptions pour totalement s'accrocher à l'univers. Là, on passe d'une scène à l'autre à toute vitesse, et c'est un peu destabilisant.

   Concernant le fond pur, c'est un schéma classique - des héros  que rien ne prédisposaient à ça, doivent sauver un monde magique qui leur est inconnu - mais le choix d'avoir choisi le monde moderne et des personnages atypiques, comme un SDF ou un employé de banque, était original est vraiment intéressant. Mais si le début de l'histoire présente leur personnalité propre, très vite l'aventure gomme leurs différences. Ce qui est dommage car on perd alors l'attrait d'originalité.
Mais il y a aussi les personnages féminin, les fées, qui pour le coup sont les archétypes des fées de contes : belles, un peu frivoles mais concernées, médiatrices et jalouses, et surtout qui s'effacent face aux personnalités masculines - mettant en avant ces dernières (mais c'est mon côté féministe sans nul doute ^^ ).

   Un autre point intéressant de l'histoire, à la fois commun et original, c'est le choix de plusieurs monde magiques distincts avec des particularités propres : comme le monde de la musique et de chant où tout le monde s'exprime en rimes. C'était une bonne idée, mais une fois encore, on ne reste pas assez dans ces mondes pour s'y attacher (quand on n'est pas un enfant s'entend, sinon pour eux, le rythme est idéal).

   Voilà pour le fond et la forme. Au final cela nous donne une petite histoire qui se lit très vite (147 pages seulement, et un rythme qui impose une certaine vitesse) mais qui apporte quelques nouveautés bienvenue au monde du conte. Cette idée de lié modern et fée était bonne, il faut encore plus l'exploité par la suite. J'ai eu du mal à m'identifier aux personnages, mais je pense que c'est uniquement parce que je ne correspond pas au public visé.

   Bref, c'est une bonne petite histoire qui plaira au plus jeunes, mais qui riste d'ennuyer ou de lasser un peu le lectorat plus vieux.

 

 

Le passage à l'acte

La magie des voeux 1

Blueskyman

Collectif

147 pages

10€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/05/2012