Louis le Galoup 3 : Le Maitre des Tours de Merle, de Jean-Luc Marcastel

Quatrième de couverture

Les mâchoires du piège ont claqué à vide.

Louis et ses compagnons, avec l’aide de leurs nouveaux alliés, ont échappé de peu à Malemort et au Siblaire, les noirs barons du Vicomte de Marsac.

Mais on ne peut fuir indéfiniment. Il est temps pour Louis, s’il veut sauver ses amis et le royaume, de découvrir les secrets de ses origines, d’accepter sa double nature et de dompter sa bête intérieure.

Pour cela, il doit quitter Séverin et la Roussotte et se rendre, seul, dans une vallée sauvage où, austères et revêches, se dressent les ruines des Tours de Merle.

En ce lieu oublié, il espère trouver Lionel de Roquevieille, l’ami de son père qui, peut-être, pourra lui apprendre à maîtriser son don.

Mais ce maître galoup, au pelage aussi noir que blanc, n’aime guère les visiteurs…

Chronique de Garlon

Je vais cette fois encore vous parler de Louis le Galoup, avec son superbe troisième tome : Le Maître des Tours de Merle.
 
Louis a décidé, pour le bien de tous, de continuer seul vers les Tours de Merle. Bien que cela lui en coûte, si il veut protéger ses amis, il n’a pas le choix.

Trouvant le maître des Tours, il va enfin pouvoir commencer son apprentissage, et ainsi assumer son état de galoup.

Mais ses ennemis ne restent pas inactifs et Malemort s’approche des Tours pour le capturer. Face à cette menace, la mère de Louis envoie un message le prévenir. Mais arrivera-t-il à temps pour sauver le jeune homme et son nouveau maitre ?

J’ai, encore une fois, adoré ce livre. Ce troisième tome est, je trouve, encore meilleur que les deux premiers, et je suis vraiment tombé amoureux de la série, qui est pour moi un gros coup de coeur.

L’histoire est de plus en plus passionnante, et le lecteur s’y retrouve plongé sans espoir d’en sortir avant d’avoir fini la lecture.
Les choses commencent à prendre une autre tournure, nous commençons à en savoir plus sur les personnages, bons comme mauvais.
Nous ne nous concentrons plus ici uniquement sur Louis mais voyons également ce qui arrive à d’autres personnages, comme sa mère ou le Vicomte, ce qui permet au lecteur d’en apprendre plus sur la situation et ce que va devoir entreprendre Louis.

L’histoire devient donc de plus en plus intéressante, et l’action ainsi que le style d’écriture de l’auteur, qui est très fluide, la rend tout à fait passionnante.
Le style de l’auteur en est d’autant plus intéressant qu’il reste dans l’optique des premiers tomes, c’est à dire sous forme d’histoire racontée au coin du feu, et cela correspond parfaitement à la façon d’écrire de l’auteur.
De plus, l’auteur nous développer ici quelques notions philosophiques, avec des thèmes tels que la sauvagerie qui sommeille en chaque homme, et qui permettra ainsi aux jeunes lecteurs de s’initier un peu à la philosophie via quelques petites idées.

Nous retrouvons des personnages haut en couleurs qui ont parfaitement leur place dans l’histoire. Bien qu’ici nous ne partageons pas l’histoire des amis de Louis, nous découvrons d’autres personnages vraiment très intéressants, tels Lionel ou la mère de Louis.
Mais les mauvais personnages sont très bien faits aussi, et l’on voit que l’histoire commence à prendre des tournures qui changeront peut-être le point de vue du lecteur sur certains personnages (à moins qu’il ai, comme ça a été mon ca,s deviné depuis longtemps certaine chose, auquel cas, son avis sur les personnages était déjà tout tranché).

L’auteur continue également à nous présenter des annexes très intéressantes qui permettront au lecteur de se cultiver encore un peu plus au sujet du sud de la France. Nous apprenons également, grâce à lui, les origines de la légende sur le loups-garous, et j’avoue que c’est très intéressant. Et, bien sûr, l’auteur continue de nous présenter des recettes avec humour, et je peux vous dire qu’elles vont vous donner l’eau à la bouche.

En bref, j’ai pour ce tome un avis très proche de celui du tome 2, mais je le trouve encore mieux. L’histoire prend son envol, on découvre des personnages passionnants, le style de l’auteur est toujours aussi bien fait et les annexes toujours aussi intéressantes.

Le Maitre des Tours de Merle

Louis le Galoup, tome 3

Jean-Luc Marcastel

306 pages

15 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/05/2012