Monster High, tome 1, de Lisi Harrison

monster-high-1.jpg

 

Quatrième de couverture :

Frankie Stein vient tout juste de s’inscrire à Merston High, le lycée de la petite ville de Salem. Elle a hâte de voir ce qui l’y attend : des fêtes incroyables, des virées shopping et des garçons sexy, c’est sûr !
Mais Merston High renferme un secret monstrueux : les rejetons des monstres les plus célèbres de tous les temps y côtoient des ados tout à fait normaux. Même si elle n’est âgée que de quinze jours, Frankie est assez maligne pour se douter que si jamais son secret était découvert, tous ses rêves s’écrouleraient…

 

Chronique de Platinegirl :

Avec une couverture aussi girly et sombre, il était évident qu'il me fallait lire ce roman ! Ce roman, c'est le premier tome de la saga Monster High de Lisi Harrison, tome qui n'a pas de nom, bizarrement. A croire qu'il a été décidé que ce livre aurait une suite... par la suite, bien après l'avoir édité !

Quand j'ai acheté ce roman, franchement, je n'avais jamais entendu parler de l'effervescence Monster High, avec des poupées, des sacs... à l'effigie de ces monstres. En fait, pour être tout à fait honnête, je dois avouer que je ne sais toujours pas, maintenant, s'il y a bien un lien entre cette saga littéraire et les objets à l'effigie de Monster High. En effet, contrairement à Twilight, Harry Potter et compagnie, je n'ai jamais vu ces livres en tête de gondole en librairie, alors que s'ils avaient inspiré le phénomène Monster High, ils devraient y être, non ? Je laisse ma question en suspens, j'avoue que je n'ai pas forcément envie d'avoir une réponse, qui devrait être facile à trouver via mon ami Google... (Oui, je sais, je suis paresseuses, et alors ? Ce n'est pas une question existentielle, n'est-ce pas ? ^^ )

 

Bref, tout ça pour dire que j'ai lu ce roman sans prendre en compte une quelconque renommée de cette saga. Je ne savais même pas, en fait, à quoi j'aurais affaire, vu que, comme à mon habitude, je n'ai pas lu la quatrième de couverture avant d'ouvrir ce livre ! Tout de suite, son histoire m'a fait penser aux mangas "Rosario + Vampire" où des créatures fantastiques sont dans un lycée particulier... mais pas forcément fermé aux humains "normaux". J'ai bien aimé ce rapprochement entre ces deux histoires, mais j'avoue que j'ai plus pris conscience du fait que ce roman traite du fait que les adolescents se sentent différents du reste du monde, comme extraterrestres. D'habitude, je ne ressens pas les histoires comme ça, je lis, je me détends, et je ne cherche ni ne trouve de message caché. J'avoue que cela m'a surpris de sentir si fortement cette "différence" lors de ma lecture. Une bonne surprise, mais une surprise quand même, surtout pour moi qui lis juste pour le plaisir.

Désolée, je m'éparpille. J'ai lu ce roman en début d'année, quand j'étais immobilisée à cause de mon opération. Je l'ai lu en quelques heures à peine, alors disons plutôt que je l'ai dévoré, ce qui est toujours bon signe pour le livre que je dévore : cela signifie que je rentre complètement dans l'histoire, que je ne peux pas arrêter ma lecture, que je veux savoir la suite, que je partage les aventures des héros du livre en question.

J'ai adoré la diversité des personnages de ce roman, le fait qu'ils cachent tous, ou presque, une face cachée et qu'on découvre peu à peu leur vraie nature. J'ai adoré le fait que l'on voit l'histoire selon différents angles, le fait que les narrateurs changent en fonction du chapitre que l'on lit. Cela m'a rappelé Gossip Girl, mais avec plus de fantastique dedans !

Franchement, il ne se passe pas grand chose dans ce premier livre, on pose juste les bases, on rencontre juste les personnages et, certes, il y a quelques gros rebondissements, mais je ne me suis pas ennuyée une seconde durant ma lecture tant c'était facile à lire, adapté à mon état... mais pas trop enfantin pour autant.

 

Aussi, je vais finir rapidement cette chronique en vous avouant qu'il me tarde de lire la suite, que cette saga soit liée à l'effervescence des enfants d'école primaire pour Monster High... ou non !

 

 

Monster High, tome 1

Lisi Harrison

Edition Castermore

322 pages

12,90 euros.

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau