Quatre filles et un jean, tome 2 : Le deuxième été, d'Ann Brashares

quatre-filles-et-un-jean-deuxieme-2.gif

 

Quatrième de couverture :

 

Les vacances approchent. Carmen, Tibby, Bridget et Lena s'apprêtent à ressortir le jean magique, symbole de leur amitié et témoin de leurs aventures. Cette année, l'été s'annonce cependant bien différent...

Carmen reste à Washington avec sa mère : crises et turbulences en perspective...

Tibby part suivre un stage de cinéma en Virginie mais, même derrière la caméra, ses souvenirs vont la rattraper.

Bridget, qui traverse une crise existentielle, décide de se réconcilier avec son passé en rendant une visite surprise à sa grand-mère. Lena, dont le cœur n'est jamais vraiment revenu de Grèce, va percer des secrets de famille insoupçonnés.

De surprises en émotions, de rires en larmes, les quatre filles vont une nouvelle fois faire l'expérience de la vie et l'affronter avec courage, humour et détermination.

 

Chronique de Platinegirl :

 

Après avoir découvert "Le premier été" durant l'été 2002, je n'ai pas cessé d'espérer voir un tome 2 débarquer dans l'hypermarché où l'on faisait les courses, de temps en temps, en famille. Et, presque un an plus tard, je l'ai vu. "Le deuxième été" qu'il s'appelait. Impossible de résister, je n'en ai même pas eu l'idée : il me le fallait. Et je crois bien l'avoir lu sur le champ !

 

Impossible de passer à côté d'un tel livre, évidemment. Après la couverture jaune du premier tome broché, le bleu de ce second tome est reposant, mais reprend les bases de ma saga favorite : un jean y figure, cette fois-ci de dos et décoré des souvenirs de l'an précédent. Encore une fois, la quatrième de couverture est écrite sur du jean (en illustration) et des jeans viennent décorer chaque nouveau chapitre du roman, associés à des citations plus ou moins célèbres. Encore une fois, c'est un broché très lourd malgré sa couverture souple et ses presque 400 pages. Mais, quand on aime, on ne compte pas les grammes (et encore moins les euros, car ce deuxième tome est quand même presque 3 euros plus cher que le premier en broché).

 

On avait laissé les quatre filles réunies après un été chargé en émotions. C'est Bridget qui semble, finalement, en avoir le plus bavé, elle vit vraiment mal ses aventures de l'été précédent, elle est en pleine crise : elle a beaucoup changé, et pas que mentalement. Ce tome m'a rapproché de ce personnage dans lequel je me reconnaissais le moins : trop confiante, trop sportive, trop sexy, trop blonde, trop-pas-moi. Evidemment, j'ai un peu tiqué que ce soit elle qui flanche alors qu'elle n'a fait "que" faire l'amour (j'avais peur que ce roman moralise cet acte), mais, finalement, tout s'est bien passé : disons juste que la carapace de Bridget est juste tombée en morceaux. Bridget va devoir vivre, encore une fois, un été loin de ses amies, car elle décide de renouer avec le passé en allant voir sa grand-mère (moments intenses en surprises et émotions). L'occasion pour nous de s'éprendre encore plus d'elle. Quant aux trois autres amies, c'est avec plaisir qu'on les retrouve aussi, j'ai adoré les retrouver, même si elles vont devoir, encore une fois, vivre plus ou moins loin les unes des autres, et si elles ont mûris et ont donc changé après les événements de l'été précédent.

 

A nouveau, j'insiste sur le fait qu'on est pas dans un roman qui bouge, ne vous attendez pas à des révélations fracassantes tous les chapitres, ni à des scènes d'action dignes d'un épisode de "24 Heures Chrono". C'est bien un roman jeunesse dont il s'agit ici, on apprend à connaître en profondeur nos quatre héroïnes, on avance peu à peu, mais on ne s'ennuie pas une seule minute. Il faut dire, avec des personnages aussi bien décrits, on s'attache vite, et on se détecte de leurs aventures simples mais surprenantes, émotionnellement intenses, drôles parfois..

 

Ce livre m'a permis, quand j'étais jeune (j'avais 15 ans à l'époque) de mieux appréhender mon âge et les situations que l'on a à affronter à cet âge-là. Cela m'a permis de relativiser ma vie d'adolescente et d'apprendre des problèmes que nos héroïnes préférées ont à affronter. Grâce à ces quatre personnages, Ann Brashares, dont la plume est très fluide et agréable à lire, au passage, nous donne des conseils de vie très censés, elle nous permet de nous déténdre aussi.

 

 

Ces quatre héroïnes étaient devenues mes meilleures amies virtuelles à la lecture de "Quatre filles et un jean". Avec "Le deuxième été", j'ai été très émue, et je le suis toujours, de retrouver mes chères amies. Un tome à ne pas manquer, donc, si vous avez lu (et aimé, mais c'est un passage quasiment obligé ! ) le premier volet des aventures de Carmen, Tibby, Bridget et Lena.

 

 

Le deuxième été

Quatre filles et un jean, tome 2

Ann Brashares

Gallimard Jeunesse

400 pages

15,25 euros.

 

Voir ma chronique des tomes précédent et suivants :

Quatre filles et un jean, tome 1 : Le premier été, d'Ann Brashares

Quatre filles et un jean, tome 3 : Le troisième été, d'Ann Brashares

Quatre filles et un jean, tome 4 : Le dernier été, d'Ann Brashares

Quatre filles et un jean, tome 5 : Pour Toujours, d'Ann Brashares

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/03/2013