Solénia, tome 1 : la survivante, de Anne Loyer

solenia.gifQuatrième de couverture :

À 13 ans, Solène a tout pour être heureuse. Mais depuis le jour de son anniversaire, quelque chose change en elle, de nouvelles sensations et des transformations physiques perturbent son quotidien. Les révélations que sont bientôt obligés de lui faire ses parents vont bien au-delà de tout ce qu elle avait imaginé : elle s appelle Solénia et ses origines sont elfiques. Débute alors pour elle une quête éperdue de la vérité au coeur d un monde parallèle où son peuple est la proie de créatures maléfiques, assoiffées de sang...

Chronique de Sybille :

Je tiens tout d'abord à remercier les Editions Les Lucioles car j'ai eu l'occasion, grâce à eux de lire un livre appartenant à genre littéraire qui m'est totalement inconnu. Je me suis dit que cela pourrait être intéressant et dépaysant de changer un peu de style. Et c'est une expérience plutôt réussie !

L''histoire m'a tout de suite emballée, ce qui n'est pourtant pas évident quand on connaît les différends que j'ai pu avoir avec la littérature fantasy et les elfes. On suit donc l'histoire de Solène qui découvre qu'en réalité, elle est une Elfe. Elle part à la découverte de son nouveau monde et se rend compte que celui-ci est en danger : les Goules ont fait une déclaration de guerre. J'ai trouvé l'histoire intéressante, et le fait de mettre en avant une guerre entre les Goules et les Elfes est un choix judicieux. J'ai donc découvert ces deux sortes de créatures, ainsi que les falènes qui jouent un rôle beaucoup plus important que l'on pourrait le croire. Je dois bien avouer que ma connaissance du monde des Elfes est très limitée (ma source principale étant le Seigneur des Anneaux) mais j'ai trouvé qu'aborder des créatures féeriques ou même démoniaques, si on parle des Goules, d'une façon plus enfantine était vraiment une bonne idée. En effet, même s'il s'agit d'une guerre, cela apparaît moins sanglant que dans certains livres ou films mettant en scène les mêmes créatures.

Cependant, même si l'histoire est envoûtante, elle m'a tout de même dérangé par certains aspects. En effet, ce qui m'a dérangé est plus la forme de l'histoire en elle-même, car je ne l'ai pas trouvée très bien construite. J'ai trouvé que l'auteure n'allait pas assez en profondeur et ne décrivait pas assez les différentes scènes...Je me suis retrouvée avec un goût de "trop peu" lorsque j'ai refermé le livre. C'est ce que j'ai pu ressentir au début du Roman, lorsqu'on découvre Mélanie. J'ai trouvé que la relation entre Mélanie et Solénia était trop peu détaillée, ce qui empêchait de savourer pleinement les différentes péripéties qui arrivent par la suite.

Malgré ce petit bémol, je dois avouer que j'ai passé un très bon moment en compagnie de Solénia, car j'ai trouvé son personnage très instructif : l'auteure a réuni,  dans ce personnage, toutes les caractéristiques reconnues aux elfes, ainsi que des comportements humains, qui rendent Solénia très accessible au lecteur, selon moi. J'aurais aimé en savoir plus sur sa relation avec Maggyar et là encore, j'ai ressenti ce sentiment de "trop peu" ! Maggyar est quand même décrit comme quelqu'un de sensible et courageux et malgré tout, j'ai beaucoup aimé son caractère. Sa présence apporte tout de même un petit plus à l'histoire.

Si vous aimez ce genre de livre, je ne peux que vous conseiller de plonger dans l'univers de Solénia. Je pense que ce livre plaira particulièrement à des adolescents...donc n'hésitez pas !

Solénia, la survivante

de Anne Loyer

Éditions Les Lucioles

180 pages

12 euros

 

Chronique de Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/07/2012