Wilma Tenderfoot 1 : L'énigme des coeurs gelés, de Emma Kennedy

wilma.jpg

Quatrième de couverture

À l’âge de 10 ans, Wilma Tenderfoot, orpheline de l’Institution pour Petits Malchanceux, quitte les quartiers pauvres du Bas de l’île de Cooper : elle vient d’être placée comme domestique dans une maison du Haut de l’île, chez les nantis. La petite fille est surexcitée. Non seulement elle change de vie, mais elle a pour nouveau voisin son idole : Theodore P. Lebon, le plus grand détective de Cooper, qui est à l’origine de sa vocation d’enquêtrice! Pour Wilma, passionnée d’énigmes et d’investigations, aucun doute : elle va pouvoir devenir l’apprentie du grand homme, c’est certain… Or voilà qu’éclate une affaire extraordinaire : on vient de voler un diamant fabuleux, la pierre de Kastoran, et d’assassiner les deux personnes qui l’avaient découvert. Flanquée de son nouvel ami, le chien Pétrin, Wilma se lance à l’assaut du mystère…
 

Chronique de Garlon

Je vais cette fois vous parler d’un livre policier destiné aux enfants.

Wilma est une jeune orpheline de l’île de Cooper. En tant que tel, elle vit donc à l’Institution pour Petits Malchanceux.
Fascinée par le célèbre Théodore P. Lebon, détective, elle rêve de suivre ses traces.
Ses services étant achetés par une vieille dame, elle part vivre chez elle... et se rend vite compte que son voisin n’est autre que le célèbre détective. Rapidement, un diamant disparait et des meurtres étranges voient  le jour.
Voyant là une occasion inespérée de faire ses preuves, Wilma décide alors de tout faire pour aider le détective Lebon à résoudre cette énigme.
Mais Wilma apprendra vite que la vie de détective est bien plus complexe et dangereuse que ce qu’elle pensait.

Voici une histoire pour enfant vraiment très mignonne.

L’histoire est assez bien trouvée et le contexte est original.
L’intrigue est vraiment pas mal et permet au lecteur de se répandre en spéculations sur l’identité du coupable, qui ne se devine pas si facilement que ça, et à ainsi, comme WIlma, jouer au détective. Cela permet de garder le lecteur en haleine et passionné par le récit, et ça m’a vraiment plû.
L’ambiance dans laquelle l’histoire évolue est assez agréable, quoiqu’un peu sommaire. En effet, comme l’on pourra le constater en regardant la carte se trouvant au début du livre, il s’agit d’une petite île, les lieux sont assez classique : un musée, quelques villages, un orphelinat, un poste de police, etc. Cela fait que les lieux sont facilement définissables, on voit directement où les personnages sont et où ils se rendant, sans avoir besoin d’à chaque fois regarder la carte. Cela peut paraître un peu simpliste sur le point géographique, mais je rappelle que ce livre est pour les enfants, et je trouve que cet environnement est très bien adapté pour de jeunes lecteurs.

Le style de l’auteur est vraiment très frais, pouvant souvent paraître simpliste dû au fait qu’elle écrit pour les enfants (ce qui est tout à fait normal, vous en conviendrez).
L’écriture est par conséquent très fluide, très agréable, et les mots glissent sous les yeux du lecteur de façon très simple.
Afin d’illustrer certains termes, pour les expliquer aux enfants lecteurs, l’auteur n’hésite pas à faire que Wilma pose de nombreuses questions sur la signification de tel ou tel mot. J’ai trouvé cela bien fait, car il permet ainsi de ne pas perdre les enfants qui, lisant ce livre, ignoreraient peut-être la signification de l’un ou l’autre mot.
L’auteur utilise de l’humour fort enfantin pour atteindre ses jeunes lecteurs. Ainsi, les noms de lieux et de personnes, et les façons d’être des personnages, tout comme les évènements, sont particuliers et drôles. Bon, je le dis tout de suite, c’est un humour avant tout destiné aux enfants, un humour simple et gros, et les adultes ne seront pas forcément très sensible à cela (personnellement, je n’ai pas été fort pris par l’humour). Mais je pense que les enfants y seront sensibles.

Au niveau des personnages, je les ai trouvés assez bien construits, surtout pour un livre pour enfants. Tout en restant simples et accessibles, ils sont aussi assez développés et ont tous leur façon d’être et de penser, ainsi que leur histoire.
Par contre, j’ai trouvé que leur comportement était parfois trop exagérés, ceux-ci étant parfois “trop bêtes pour être vrais”. Bon, d’accord, le livre visant les enfants, il faut créer des personnages qui leur soient accessibles, mais j’ai trouvé que, par moment, afin de faire plus d’humour, l’auteur abrutissait trop ses personnages.
Concernant le partage des sentiments avec eux, je l’ai trouvé très bon, et ai d’ailleurs été ému par plus d’un passage, concernant Wilma.

En bref, nous avons ici un très bon livre policier pour enfants, qui leur permettra, de par une intrigue intéressante et assez originale, de jouer les détectives au côté de Wilma. Cela dans une ambiance fraîche et simple, une écriture claire et fluide, facile à lire, avec quelques “définitions” et beaucoup d’humour. Les personnages sont très bien construits, quoique parfois un peu trop bêtes, et le partage des sentiments avec eux est vraiment très bien fait.

Il s’agit donc d’un livre qui devrait plaire à nombre de jeunes lecteurs, et qui intéressera également pas mal d’adultes. La preuve : j’ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures de la jeune Wilma.


L'énigme des coeurs gelés

Wilma Tenderfoot, tome 1

Emma Kennedy

305 pages

13,95 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau