Skin, de A.M. Vrettos

Skin

Quatrième de Couverture

Peau : n, enveloppe dans laquelle on vit et derrière laquelle on ne peut se cacher.

 « Les souvenirs de ce qui s’est passé me reviennent. Et je pense que si vous racontiez notre histoire, l’histoire de notre famille, vous lèveriez les sourcils et diriez « c’était à prévoir ». Je suppose que vous pensez pouvoir définir quand tout a commencé pour elle. Il est facile de se dire ça, quand on a une vue d’ensemble. Mais quand on le vit au quotidien, c’est comme être au cœur de quelque chose sans pouvoir voir la forme qu’elle a de l’extérieur. »

La seule personne qui le comprend est lentement en train de lui échapper.

 

Chronique d’Ailayah

 Ce petit roman sans prétention, je suis tombée dessus dans une librairie indépendante de Dublin, et ça fait partie de ces livres auxquels on ne s’attend pas, mais qui vous marque.

Le narrateur, Donnie, un jeune garçon de 14 ans, nous raconte comment sa sœur aînée, Karen, est devenue anorexique et comment il est resté impuissant face aux évènements. Ce que j’ai aimé, c’est que l’auteure ne tombe à aucun moment dans le pathos, ce qui aurait pu être très facile avec ce genre de sujet. De plus, ce n’est pas un roman qui porte des jugements sur les personnes, mais qui racontent les faits, simplement, et on sent, on ressent, tous les évènements de façon encore plus forte car ce qui en ressort, c’est l’impuissance de tous les personnages. La situation familiale est compliquée et ces deux enfants vivent entourés de parents qui se disputent trop souvent, qui croient tout contrôler mais perdent totalement le sens des réalités.

Au final, ce qui m’a plu, c’est cette façon très réaliste de raconter les choses de l’intérieur, sans jugement sur les différents protagonistes qui ont aidé les choses à tomber si bas sans pour autant le vouloir ou le voir. Le roman n’a pas de moral à la fin, ne dit pas comment réagir dans ce genre de situation, elle raconte juste comment les choses se sont passées pour ce garçon, pour ses parents et leur voisine, devenue très amie avec Karen pendant un temps. Si j’ai beaucoup aimé ce roman, car il retourne les tripes à plus d’un moment, il reste très froid et n’a donc jamais passé le cap du coup de cœur pour moi.

 

Skin

A. M. Vrettos

Egmont (Livre VO)

Young Adult

Livres en VO

264 pages

8,13 €

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/02/2016