Amatsuki, tome 2, de Shinobu Takayama

Ama

Quatrième de couverture

Suite à sa rencontre avec l'énigmatique Bonten, Tokidoki s'éveille dans le sanctuaire Sakagami, siège des chasseurs de yôkai. Ses amis et lui sont amicalement accueillis par Shinshu, la jeune sœur de la mystérieuse princesse, mais les défenseurs du sanctuaire, plus méfiants, s'en prennent à eux. Confrontés à leurs démons, les trois voyageurs ne doivent leur salut qu'à l'intervention de la maîtresse des lieux... “Parallèlement”, des journalistes poursuivent leurs recherches sur le fantomatique Midori Sensai.

Chronique de Garlon

Continuons à suivre l’histoire de cette série avec le second tome.

 

Tokidoki s’est bien habitué à ce nouveau monde, et, avec ses amis, il rencontre la Princesse, qui lui demande de l’aide pour lever une malédiction qui pèse sur elle. Mais notre jeune ami ne sait pas comment s’y prendre pour l’aider, et est assez perdu.

 

Ce second tome confirme mon avis sur la série : je n’aime pas vraiment…

 

En effet, comme dans le tome précédent, l’histoire est totalement décousue, on se perd dans tous ces évènements mélangés qui, bien que visant malgré tout une certaine logique, sont vraiment fort brouillons…

L’idée de base est pourtant excellente, et j’aurais vraiment aimé suivre une histoire très bien travaillée sur le sujet, ce qui rend la déception encore plus cruelle…
Bien entendu, on prend quand même un peu de plaisir à la lecture, et on s’intéresse malgré tout à l’histoire, mais sans vraiment s’y passionner ni s’y attacher particulièrement.

Les moments d’action, point fort du tome 1, sont ici encore plus brouillons que le reste et font qu’on s’y désintéresse également.

Les personnages, bien que quand même assez attachants à la longue, ne sont pas particulièrement travaillés et on reste donc distants avec eux, surtout que plusieurs réactions sont illogiques et que leur comportement est souvent assez bizarre…

 

Les dessins, eux non plus, ne m’ont pas convaincus, car, bien que pas mal de planches soient vraiment très bien, comme pour l’histoire, ils sont fort brouillons, et il y a même des passages où on peine à voir ce qu’il se passe tellement les choses sont mélangées.

 

En bref, ce second tome me conforte dans ma déception de cette série : l’histoire est fort brouillonne, tout comme les dessins et les personnages et, malgré une très bonne idée de base, l’intrigue n’est pas aboutie.


Je lirai la suite parce que je l’ai et que je n’aime pas trop arrêter une série sans la finir. On ne sait jamais, j’aurai peut-être une bonne surprise.

 

Amatsuki, tome 2

Shinobu Takayama

Kazé

Manga

192 pages

7,40 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau