Bakuman tome 3, de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Quatrième de couverture

Saikô et Shûjin rêvent de devenir les meilleurs mangakas du Japon ! Ils ont donc décidé de s’attaquer à un classique de genre shonen. Après une succession d’erreurs, ils parviennent à terminer une histoire, mais celle-ci est refusée par leur éditeur !

La voie qu’ils ont choisie pour atteindre le sommet semble semée d’embûches…

Chronique de Vanfanel

Malgré la qualité de leur manga précédent, « Notre monde est régi par l’argent et le savoir », Shûjin et Saikô sont affligés d’un gros handicap. En effet, leurs histoires ne s’adressent pas au grand public, il leur est alors difficile d’être premiers dans les sondages.

Pour remédier à cela, ils décident d’écrire un manga de type shonen s’adressant à la majorité des adolescents.

Cependant, ils vont très vite se rendre compte qu’écrire des histoires simples est une chose parfois plus difficile que ça en a l’air.

Encore une fois, un très bon manga qui continue l’histoire d’une manière sympathique.

On peut voir que lorsque les problèmes arrivent, nos deux compères ne sont plus aussi soudés qu’à l’origine, certains passages font même penser à une séparation, mais l’on espère que cela n’arrivera pas.

On découvre et redécouvre des personnages, comme Eiji Niizuma ou alors Shinta Fukuda, qui apportent un vent de fraîcheur dans ce troisième tome.

Je ne vous en dirais pas plus mais si vous tenez à savoir, je vous invite fortement à vous procurer une copie de cet excellent manga.

 

Bakuman

Tome 3

Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Kana

192 pages

6,25€

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/05/2012