Bitter Virgin 4, de Kei Kusunoki

 

 

Quatrième de couverture

Une surprise de poids attend Daisuke : sa sœur rentre à l’improviste dans leur ville natale après plusieurs années d’absence… enceinte jusqu’au cou et bien décidée à élever son bébé toute seule ! Voilà qui n’est pas sans rappeler certains souvenirs à Hinako, même si sa situation était bien différente à l’époque… Mais la vie d’Izumi tourne au cauchemar lorsqu’elle accouche d’un enfant mort-né. Touchée par le chagrin de la jeune femme, Hinako finit par lui avouer son secret. Hélas, les murs ont des oreilles…

 

Chronique d’Ailayah

Et bien, j'ai adoré cette fin !! Je ne suis vraiment pas déçue de ce quatrième et dernier tome. Les dessins sont toujours aussi magnifiques. Personnellement j'aime énormément ce style qui complète magnifiquement l’histoire avec des traits fins, doux et vraiment beaux.

L'histoire est toujours aussi touchante et pleine de douceur malgré la lourdeur du sujet. Je me répète peut-être, mais c'est vraiment un récit fidèle au style voulu dès le premier tome. Un récit doux-amer. Dans ce tome-ci on a beaucoup moins de passages très durs, on connait maintenant tout du passé de Hinako et de l'histoire de Izumi.On a le fin mot de l'histoire, et on ne peut que souhaiter bonne route à ses personnages qui nous ont fait vivre des moments intenses, profonds et qui nous ont fait réfléchir sur le sens de la souffrance, de l'espoir et du pardon. On s'attache vraiment à chacun de ses personnages, on vibre avec eux, on souffre avec eux et on se réjouit pour eux. Rien que cela, c'est pour moi une très belle réussite de la part de l'auteur. La pire des choses en lecture, c'est de rester stoïc face à un récit, et d'autant plus un récit de cette envergure, avec un tel sujet.

Je ne veux pas spoiler donc je n'en dirai pas plus mais je vous invite fortement à lire cette série si vous aimez les mangas parce qu'elle ne manquera pas de vous toucher au plus profond. Après tout, personne n'est immunisé contre la souffrance, elle touche chacun de nous, même si bien sûr nos souffrances paraissent parfois bénignes face à celles des personnages de cette série. Bref, pour moi c'est une des meilleures séries de manga que j'ai lues (bien que je n'en ai pas lues beaucoup pour le moment ^^).

 

Bitter Virgin 4

Bitter Virgin

Kei Kusunoki

Ki-oon

224 pages

7,50€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/05/2012