Black Bird, tome 6, de Kanoko Sakurakouji

big-image-11178.jpg

 

Quatrième de couverture :

Peu m'importe que mes mains soient couvertes de sang ...
Tant que je suis avec toi.Mon corps et mon sang apportent la gloire et la fortune aux démons ...
Je suis la "senka", celle pour qui ils se battent ...
Tout ce que je voulais, c'était être avec toi. C'était mon seul souhait ...
Mais leur sang à tous se répand désormais sur nous ...

Chronique d'Archessia :

Bon, je ne vais pas vous saoûler avec le fait qu'elle chiale encore sur la couverture ... (Nan mais vous avez vu ? Elle n'arrêtera ... jamaiiiiiis ! Langue tirée )

Nous retrouvons Misao en bien mauvaise posture, enfermée en compagnie de Shô, elle se retrouve complètement à sa merci.
Celui-ci n'est plus forcément intéressé par prendre la tête du clan, il a d'autres plans en tête, mais qui incluent bel et bien la jeune senka. Un sort d'un clan ennemi a scellé l'endroit, et Kyô n'a aucun moyen d'aller sauver sa belle, malgré tout les efforts qu'ils mettent en oeuvre, lui et les grands Tengus.
La jeune fille fait preuve d'une force nouvelle, et ne veux plus être la demoiselle en détresse qu'il faut sauver à chaque fois. Mais jusqu'où est-elle prêt à aller, et combien de temps peut-elle encore tenir face à un tel adversaire ? Surtout que celui-ci est aussi doué dans les manipulations physiques que mentales ...

Il ne se passe pas spécialement énormément de choses à proprement parler dans ce tome, l'action principale étant accée sur le huit-clos que subit Misao.
Je suis contente, car au fil des volumes, elle fait preuve de plus de force et de détermination, et bien que l'on voit que tout cela est très dur à supporter pour elle, elle gagne en maturité et en courage.
Elle est vraiment portée par l'amour qu'elle porte à Kyô, et même si ça peut faire neuneu dit comme ça, je le trouve bien exprimé dans ce manga, et certaines scènes et paroles sont franchement belles.
Bien sûr, il y a beaucoup de fan service, aussi. Mais avouons que c'est bien pour ça qu'on aime ce genre de manga Rigolant

Ho, un passage très intéressant dans ce tome, c'est un flash-back important concernant l'enfance de Shô.
C'est en quelque sorte une façon pour nous de voir sa version des faits, comment il a vécu dans ce clan, comment il y était considéré, comment s'est déroulé sa rencontre et sa relation avec Misao alors qu'ils n'étaient tous que de très jeunes enfants.
Tout ce passage apporte une autre dimension au personnage, lui amenant une profondeur et un background bienvenu.
Ca m'a beaucoup plu d'assister à ces scènes, et je dois bien avouer qu'elles étaient très émouvantes, levant le voile sur certains agissements, et donnant un semblant d'explication sur les liens qui unissent ces trois jeunes gens.

Du suspens (même si il n'est pas non plus à couper le souffle), des révélations, une touche de sensualité, des trahisons et même l'arrivée d'un nouvel ennemi et de nouveaux dangers, voilà ce que nous réserve ce tome 6.

Black Bird, tome 5

Kanoko Sakurakouji

Pika

192 pages

7,05 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau