Bride Stories, tome 1, de Kaoru Mori

bride-stories.jpg

Quatrième de couverture :

La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

Chronique d'Archessia :

Nous voici en Asie Centrale, au XIXe Siècle. Dans une petite ville calme vient de se dérouler un bel évènement : un mariage.

Mariage arrangé, certes, entre une jeune fille de 20 ans d'un autre village, et un jeune garçon de 12 ans.

Un peu décontenancé au début, Amir, l'épouse, fera mauvaise fortune bon coeur et s'habituera assez vite à sa nouvelle situation, développant une grande tendresse pour son bien jeune époux.

D'autres origines, d'autres moeurs. C'est avec curiosité et respect que deux cultures se découvrent et Amir arrive très vite, grâce à son ouverture d'esprit, sa bravoure et sa gentillesse, à se faire accepter dans sa nouvelle belle-famille.

Malheureusement, le bonheur semble bien précaire, car sa famille commence à regretter se choix d'union, et se dit qu'une alliance avec une famille plus puissante serait plus judicieuse.

Les voilà partis rechercher Amir, mais ce sont bien les seuls à vouloir la voir rentrer ...

 

Quand j'ai acheté ce manga, c'est à peine si j'avais lu le quatrième de couverture. Je l'ai lu en diagonale et ai feuilleté ce premier tome.

C'est là que la magie a opérée.

Franchement, les dessins sont tout simplement splendides, ça fait longtemps que je n'ai pas lu de manga avec un tel trait, un tel soin des détails.

Les personnages sont doux, avec des visages très expressifs. Les décors sont fabuleux et donne une atmosphère particulière et réaliste à l'histoire. Quant aux vêtement ... raaah, c'est juste à couper le souffle, ils sont juste renversants, chacun d'eux étant une oeuvre d'art à lui tout seul.

Si vous ne me croyez pas, jetez un coup d'oeil aux planches à la fin de cet article, et dites-moi que je mens !   è_é

Donc, premier point plus que positif, vous l'aurez compris, la plume du mangaka qui mériterait qu'on lui dresse un petit temple et qu'on récite des mantras en son honneur.

Bref, je l'aime  

 

L'histoire maintenant.

Cette histoire de mariage entre une jeune femme de 20 ans, et un enfant de 12 ans, pourrait faire grincer les dents, surtout développée dans un manga (avec toutes les histoires tordues qu'on peut trouver dans certaines, il n'y aurait rien d'étonnant à ça).

Et pourtant, ici, cette relation est racontée avec beaucoup de tendresse. Il n'y a rien de sexuel ici, c'est tout simplement une jeune femme qui a juré fidélité à respect à un homme, et qui décide de se tenir à ses serments de tout son coeur, même si il n'est pas encore vraiment adulte.

A côté de ça, elle se plaît vraiment dans ce nouvel environnement, et elle attire très vite la sympathie des habitants.

Avec tout ça, elle se sent bien, tout simplement, et ce mariage est loin d'être une corvée.

Elle s'entend très bien avec Karluk, son jeune mari, chacun ayant des choses à apprendre à l'autre, et se découvrant petit à petit au fil des jours.

Il n'y a rien d'équivoque dans cette relation, et Amir est tantôt fougueuse et pleine d'énergie, tantôt très mignonne et désemparée dans certaines situations.

 

Ce manga est une merveille, tout simplement.

C'est drôle, touchant, très frais, emplis d'un sentiment de liberté, de grands espaces.

Plus que l'histoire de cette union pas comme les autres, c'est surtout l'occasion de voir des scenettes du quotidien de ce peuple, leurs habitations, leurs habitudes, les jeux des enfants, ...

Il y a un véritable soin du détail, que ce soit dans le dessin ou la narration, qui fait que l'on a l'impression de s'immerger entièrement dans ce village, et de vivre avec ses habitants.

Ce premier volume est paisible et très doux, mais on sent qu'il pourrait gagner en intensité à l'avenir, à cause de la famille de Amir bien décidée à la ramener chez eux.

 

Je me répète, mais ce manga est véritablement superbe, et je ne peux que le conseiller, car il conviendra sans aucun doute à tout type de lecteur, peu importe le sexe, l'âge ou les goûts de lectures.

Ki-oon a eu une excellente pioche avec cette série, et je suis sûre que l'on va en entendre parler !




Bride Stories, tome 1

Kaoru Mori

Ki-oon

192 pages

7,65 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau