Détective Conan 2, Gosho Aoyama

 

 

Quatrième de couverture:

 

Shinichi Kudo, un jeune lycéen, détective privé à ses heures perdues, est coincé dans le corps du garçon qu'il était lorsqu'il avait 6 ans. Il prend alors le pseudonyme de "Conan" et continue de résoudre des enquêtes de manière anonyme.

Dans ce volume, Conan se liera avec trois enfants de son école, qui sympathiseront immédiatement avec lui, et retrouvera un bout de piste pour retrouver les hommes en noir, les hommes à l'origine de son changement de morphologie.

 

Chronique de Platinegirl:

 

Détective Conan est un manga shônen qui peut plaire à tout le monde. Pour peu que vous ayez aimé le premier volet des aventures de ce héros pas comme les autres, vous apprécierez forcément cette suite logique qui reprend les bases établies dans le tome 1.

Comme dans le premier tome, donc, on retrouve des énigmes sanglantes rondement bien menées (au nombre de trois, complètes) qui ne tombent pas dans le glauque grâce à l'usage modéré de l'humour. Il est manié sous forme de moqueries à l'encontre du pitoyable détective Kogoro Mouri et grâce aux scènes hilarantes montrant Conan s'acclimatant à sa couverture de petit garçon, s'ennuyant ferme à l'école. On y découvre d'ailleurs trois petits enfants, Ayumi, Genta et Mitsuhiko, qui vont vite s'attacher à notre héros, bien malgré lui.

Les énigmes ont beau être claires comme de l'eau de source (notamment grâce à des schémas qui permettent de mieux visualiser les indices ou les dépositions des suspects; ce qui permet une compréhension du mystère quel que soit l'âge du lecteur), j'ai été stupéfaite par la vivacité d'esprit qui est demandée pour les résoudre. Avec Détective Conan, on a beau nous mettre les indices sous le nez, on ne sait que rarement à l'avance quel est le coupable de tel ou tel meurtres! Autant dire que c'est nettement plus rafraîchissant que les séries policières télévisées où on devine généralement la fin dans les cinq premières minutes de l'épisode!

Détective Conan est un manga aux graphismes ronds et enfantins, mais qui ne nous plonge pas dans l'univers des Bisounours. Les cadavres y sont montrés dans toute leur splendeur mais ne feront pas peur aux plus jeunes. On découvrira, quel que soit notre âge, la culture japonaise à petite dose. Aussi, ce manga saura nous divertir tout en faisant travailler notre cerveau et en nous dépaysant.

Bonus: à partir de ce tome, on découvrira un détective célèbre par tome! Sherlock Holmes et Kogoro Akechi nous sont présentés ici.

 

A lire de toute urgence si vous avez aimé le premier tome! En plus, avec ce tome, on en apprend plus sur les hommes qui ont transformé Shinichi en Conan!

 

Détective Conan, tome 2

Gosho Aoyama

Kana

175 pages

6,75€

 

Voir aussi ma chronique du tome précédent :

Détective Conan, tome 1, de Gosho Aoyama

 

Commentaires (1)

Luna
Personnellement, j'ai trouvé très dommage que l'on oublie aussi vite l'intrigue de l'âge de Conan... Mais bon, les enquêtes de ce tome sont très sympathique !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/02/2013