Mademoiselle se marie, tome 2

mademoiselle-se-marie-3-kaze.jpg

Quatrième de couverture :

Après bien des péripéties, Towako a finalement réalisé son rêve de petite fille et épousé Yûga, qui a su conquérir son cœur . Mais alors que la jeune fille pensait profiter de leur voyage de noces pour se rapprocher de son mari et découvrir enfin la vie de couple, elle va se heurter à quelques difficultés imprévues… Entre poursuite d’un singe légendaire et inconnu mystérieux, Towako est bien loin de son mariage idéal !

Chronique d'Archessia :

Ça y est, notre mignon petit couple s'est marié (il n'a pas fallut attendre bien longtemps...). Maintenant, direction le voyage de noce !
Dans un cadre idyllique, nos deux tourtereaux ne sont pourtant pas vraiment à l'aise. Towako aimerait "officialiser" leur union dans la chambre, mais la jeune fille accumule les maladresses et a plutôt tendance à faire fuir son époux !
Elle va profiter de la légende locale, qui dit que caresser la queue du singe à poils longs apporte bonheur aux couples, pour tout tenter et enfin se rapprocher de Yûga.
Le problème ? C'est que nous sommes dans un manga, et que rien ne se passe jamais comme le voudrait l'héroïne ...

J'avais beaucoup aimé le premier tome, frais, drôle et tellement mignon.
Cette suite l'est tout autant, mais avec un peu de "suspens" 100% shojo dans la balance : voici venir les rivaux amoureux et autres déboires sociales !
Bien que ce ne soit que le début pour ces petites nouveautés, on sent bien que ces aspects vont se faire plus présents au fil des tomes. Je me demande donc comment va tourner ce manga, et si l'ambiance ne va pas en souffrir un peu.
Après tout, j'aimais beaucoup suivre ces deux imbéciles heureux quand ils étaient tout seuls.
Cela dit, c'est encore le cas pour une majorité de passages dans ce volume, donc j'ose espérer qu'il y aura encore beaucoup de moments rien qu'à eux deux à l'avenir.

Ce que j'adore vraiment, c'est l'alternance entre les scènes franchement drôles, avec des chibi agréables à l'oeil et des situations cocasses originales (ou pas, ça reste un shojo, hein), avec des scènes plus sérieuses mignonnes comme tout avec des dessins superbes extrêmement bien travaillés, fleurant bon le romantisme.
D'habitude, j'ai plutôt tendance à être touchée par le romantisme torturé et complexe, à la Setona Mizushiro ou Ai Yazawa.
Ici, par contre, c'est tout simple, et la mangaka joue quasi uniquement la carte du romantisme touchant, mignon, à fond fleur bleue. Et bien je craque complètement. Ce manga me fait fondre, tout simplement.
L'héroïne est hyper adorable, naïve et gentille sans être énervante, le héros est canon, un peu renfermé et protecteur sans trop tomber dans le cliché, les autres personnages s'annoncent plus riches et plus travaillés que d'habitude, bref, je suis conquise !

Le dessin surtout, je trouve, arrive à se démarquer, en nous proposant des personnages vraiment très beaux, des décors superbes mais, surtout, des tenues qui me mettent des étoiles dans les yeux.
Non mais vraiment, je bave sur la garde-robe de Towako, aussi bien la traditionnelle que l'occidentale, ses tenues sont juste sublimes ! (oui, c'est purement girly comme commentaire, j'assume).
On sent que l'auteur met beaucoup d'amour et de passion dans ses dessins, et certaines grandes cases sont un véritable plaisir pour les yeux.
Je ne veux pas trop en dévoiler, vu qu'il se passe quand même pas mal de choses, mais sachez seulement que l'histoire prend une autre tournure quand Towako décide d'intégrer le lycée de son tendre époux ...
Encore de grands moments en perspective !

Mademoiselle se marie, tome 2

Megumi Hazuki

Kazé

180 pages

6,69 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau