Mademoiselle se marie, tome 3

mademoiselle-se-marie-tome-3-658232.jpg

Quatrième de couverture :

Le bonheur conjugal de Towako et Yûga est en danger ! En effet, Renjô, le mystérieux inconnu de l'île aux singes, s'avère être, outre un de leurs professeurs, l'héritier d'une des plus puissantes familles du Japon. Et il menace de ruiner la famille Gokurakuin et l'avenir de Yûga si la jeune fille n'accède pas à son désir de l'épouser. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, une redoutable rivale va s'interposer entre Towako et son mari ...

Chronique d'Archessia :

Quand j'ai lu le résumé, j'ai méchamment ricané, un peu consternée par le cliché de celui-ci.

Et pourtant ! L'alchimie se fait, et un savant mélange entre humour et tendresse fait un boulot remarquable, rendant ce tome tout aussi chouette que les précédents.

 

Pour le cliché, on a : d'un côté, un jeune héritier qui veut la jeune fille pour l'utiliser comme objet de rebellion par rapport à sa famille, et de l'autre, une étudiante garce prête à tout pour faire casser le couple et avoir ainsi le garçon.

Deux personnages facilement détestables, surtout la fille, d'ailleurs.

Dans les mangas, ils ont quand même l'art de décrire des sales pestes (je me force à être polie) que l'on haït en un clin d'oeil. Hyper jolie et un brin provocante, usant et abusant de son charme pour tout, faisant la petite chose fragile pleine de larme devant sa proie tandis qu'elle poignarde sa victime dans le dos avec force de rictus mesquins.

Celle que l'on voit dans ce volume ne fait pas exception, et si elle n'avait pas été un personnage imaginaire, je l'aurais étranglée avec un plaisir non feint.

Une épreuve de taille pour le jeune couple qui va se retrouver séparé par ces deux viles créatures et qui, en plus de devoir gérer cela chacun de leur côté, vont devoir également s'affronter et regagner la confiance de l'autre.

Un défi qui pourrait très bien les détruire, ou, avec de la chance, renforcer leurs liens.

 

L'histoire en elle-même se veut un peu moins mignonne et le ton se durcit, se faisant un petit peu plus grave, pour mettre notre couple adoré en danger, face à des attaques humaines extérieures.

Mais bien que l'ambiance prend un ton légèrement différent, les dessins parfois très drôles et une Towako pleine d'énergie positive font que le rendu final reste quand même léger et donne une pêche !

Les réactions de la jeune fille arrivent d'ailleurs à me surprendre, c'est rare qu'une héroïne de manga fasse preuve de tant de réflexion et sache prendre autant de décisions saines. Elle est toujours mue des meilleures intentions, et fait preuve d'une innocence absolument désarmante et totalement adorable.

Elle est tout simplement rafraîchissante, je suis fan de ce p'tit bout de femme qui, bien que sachant se mettre dans de drôles de situations, sait également s'en sortir toute seule, comme une grande. J'adore !

 

J'avais oublié à quel point les dessins étaient d'une exquise beauté. Tout en finesse et en vigueur, les regards sont incroyablement expressifs et les tenues sont éblouissantes.

Les personnages sont d'une beauté effarantes, et même leurs formes SD sont adorables et très drôles, mais jamais ridicules ou laides.

Je suis également fascinée par les cheveux (en plus d'être fétichiste des couvertures de bouquins, je suis fétichiste des cheveux. Cela devait être dit), et je peux vous assurer que je prend un pied absolument incroyable à lire ce manga rien que pour les chevelures à couper le souffle des protagonistes.

Il n'y a pas une page où je n'ai pas envie de passer mes doigts dans les cheveux de l'un ou l'autre, c'est merveilleux  <3

 

Je prend toujours autant de plaisir à lire ce manga, c'est une petit pilule de bonne humeur, grâce à des personnages sortant du lot et hyper attachants, et des dessins absolument magnifiques où le rendu des expressions est excellent.

Mademoiselle se marie, tome 3

Megumi Hazuki

Kazé

190 pages

6,69 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau