KGI, tome 9 : Silence Brisé, de Maya Banks

Quatrième de Couverture :

La Belle et la Bête des temps modernes.

Kelly Group International (KGI) : groupe d’intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut risque.

Eden est une des plus belles femmes au monde. Elle fait la couverture de tous les magazines mais sa gloire et sa beauté suscitent la convoitise : des personnes mal intentionnées la traquent. Missionné pour la protéger, Swanson porte encore les marques de son passage en Afghanistan où il a été blessé. Complexé par son apparence, il ne s’autorise pas à rêver à Eden. Et pourtant, il y a quelque chose dans la beauté placide de la jeune femme qui l’embrase et lui donne envie de se surpasser. Ce couple hors du commun réussira-t-il à surmonter les préjugés dont l’un et l’autre sont victimes ?

Chronique de Ceinwèn :

Le KGI ne cesse de s'agrandir et dans ce tome nous nous intéressons à l'une des pièces rapportées : Swanny. Sauvé en même temps que Nathan, le jeune homme a été "adopté" par la mère Kelly et embauché par les fils. Marqué au visage, il refuse la chirurgie - pour se souvenir - mais essaye au maximum de se détourner pour qu'on ne la regarde pas. 

Embauché avec son équipe pour protéger la sœur mannequin d'un ancien militaire avec qui il a été en mission Swanny va devoir gérer à la fois son attirance et la menace. 

 

L'intrigue est évoquée au début et à la fin. Entre les deux, il ne se passe rien. Il faut dire que l'intrigue se déroule sur trois jours environ - excepté l'épilogue qui se situe plusieurs semaines/mois après. Je regrette vraiment que l'intrigue soit tellement reléguée à l'arrière-plan, on est dans un romantic suspens donc j'attendais vraiment plus de suspens. Par exemple avec le photographe, ça aurait été un peu facile mais bienvenue !

 

En l'état, le roman est entièrement dédié à la romance entre Swanny et Eden. Non pas qu'ils ne soient pas mignon notre couple "La Belle & la Bête" (et en plus dans l'air du temps...) juste que ça prend tout le roman. 

Les dialogues entre eux sont d'une niaiserie consommée et l'auteur utilise des ficelles qui ont été tellement utilisées qu'elles s'effilochent ! Les dialogues sont vraiment trop naïfs et on n'y croit pas un instant. C'est trop et c'est bien dommage. L'auteur sait écrire, alors pourquoi a-t-elle choisi la facilité ici ?

Enfin les scènes érotiques, une fois qu'elles commencent, deviennent très nombreuses. On se noie dedans. Et pour deux professionnels dédiés à leurs carrières, ça sonne faux. Ils semblent incapable de se concentrer sur autre chose que sur l'autre.

 

Les personnages sont trop caricaturaux, trop tout pour qu'on arrive à s'y identifier. Swanny par exemple. Il se plaint de cauchemars au début (mais plus un mot après), donc il n'a pas besoin de porter sur la figure le "souvenir" de l'armée. Il se dit pas assez "superficiel" pour vouloir allez consulter un chirurgien esthétique (merci pour tout ceux qui l'ont fait...) mais se "cache" en permanence. Vous avez dit girouette ?

De même Eden - on essaye de nous vendre la perfection faite femme, c'est agaçant. Et nous prouver que le métier de mannequin est exigent ne la rend pas plus sympathique. Si en plus on rajoute la virginité on touche le fond ! 

 

Bref, l'auteur semble avoir oublié que sa série avait des intrigues et nous offre à la place des scènes érotiques qui occultent tout le reste. C'est vraiment dommage. Mais ne nous méprenons pas, l'auteur écrit très bien, je trouve juste triste que ce soit au service d'une romance clichée et que cela ne serve pas plutôt une intrigue.

 Comme beaucoup, j'attends maintenant le tome sur le shérif (qui semble-t-il sera le 15e... sigh).

 

 

Silence Brisé, 

KGI, tome 9

Maya Banks

Milady Romance

480 pages

7.90 € (poche) - 5.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau