La Société, tome 9 : Secrets Diplomatiques, de Angela Behelle

Quatrième de Couverture :

Après plusieurs semaines de coma, Natalia ouvre les yeux sur le plafond blanc d’un hôpital. Son corps ne présente plus que de légères traces du terrible accident dont elle a été victime. Dans sa tête, en revanche, règne le chaos.
Si ses parents s’accommodent visiblement de cette situation, deux hommes sont cependant déterminés à ce qu’elle rassemble au plus vite les bribes de sa mémoire défaillante.

Le premier se présente comme étant son frère, Vladimir. Le second n’est autre qu’un certain Alexis Duivel.

Chronique de Ceinwèn :

Tome impair de la saga, donc tome plus "osé" ? Oui ...et non.
Ce tome prend un virage assez inattendu dans la saga. On quitte la découverte pure de la Société et de ses membres pour passer à une intrigue plus "haletante", presque à suspens. L'auteur mêle le danger à son roman, ce qu'elle n'avait encore pas fait.
Virage surprenant au début, mais qui n'est pas pour me déplaire, je suis curieuse de voir ce qu'Angela Behelle va en faire.
En revanche, côté écriture, l'usage du présent recommence à me déranger. Cela s'était un peu apaisé dans les tomes 3 à 6 environ, mais là il y a à nouveau cette impression dérangeante, le récit semble "bancal" au présent. Je trouve cela d'autant plus dommage que puisque la saga gagne en profondeur cela aurait été encore mieux servi par un style plus profond également.

Côté érotisme, l'auteur flirte à nouveau avec les limites, quitte à mettre les lecteurs mal à l'aise. Si au début c'était la relation prof/élève, ici ce sera une relation quasi incestueuse (même si le lecteur se rend compte presque immédiatement de la "supercherie" qui rend l'amour entre Vladimir et Natalia plus "acceptable"). Les scènes d'amour sont moins nombreuses que dans les tomes précédents (car l'intrigue gagne en importance) mais elles restent assez répétitives par rapport aux tomes précédents.

En revanche, j'ai vraiment beaucoup apprécié le personnage de Natalia avant son amnésie. C'était une jeune femme forte qui n'avait pas peur de ce qu'elle voulait. Elle était parfaitement consciente de ce qu'elle faisait et l'assumait sans peine. Il est dommage que l'un des acteurs ait voulu en tirer profit et ait perverti cette relation, parce qu'un personnage féminin de ce type me plaisait beaucoup !
La Natalia que l'on suit, amnésique, m'a moins plu. Trop effacée et en retrait. Elle devient un pantin qui se laisse manipuler sans réagir et cela m'a un peu agacée - surtout lorsqu'on apprend qu'elle personnalité elle arborait avant son accident.

Alexis Duivel continue à s'effacer de la scène même si on sait qu'il reste un personnage d'importance. La fin, un peu ouverte, "à suivre", pourrait pourtant lui laisser le champ libre pour reprendre de la consistance et redevenir le tyran qu'il était au début :)

 

Secrets diplomatiques

La Société, tome 9

Angela Behelle

La Bourdonnaye

256 pages

20.57 € (papier) - 6.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau