Reapers Motorcycle Club, tome 1 : Possesseur, de Joanna Wylde

Quatrième de Couverture :

Marie n’a pas besoin d’une complication comme Horse dans sa vie. Ce motard couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu’elle a croisé une fois chez son frère, n’est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d’appartenir à qui que ce soit. C’est alors que le gang de Horse, le Reapers Motorcycle Club, découvre que le frère de Marie leur a volé de l’argent. Seule la jeune femme peut le sauver – à condition de donner à Horse ce qu’il désire. Tout ce qu’il désire.

Chronique de Ceinwèn :

Voici un livre qui sort un peu de ce qu'on trouve en France, principalement parce que le background n'est pas du tout français. 
Les gangs de motard, courant, connus et faisant presque parti des meubles aux USA, ce n'est pas le cas en France. Je ne dis pas qu'il y en a pas qui ne tente pas d'importer le genre, mais les groupes de motards sont plus souvent des bandes de potes. 
Ici on a les clichés américains : grosses moto type Harley (aïe mais quel inconfort !), bad boys des cavernes, clichés du club qui traitent d'affaires louches et nana sexy avec rien dans la caboche prêtes à tout pour se faire sauter.

Marie est une jeune femme sage, elle en a sérieusement bavé dans la vie et a fui son mari. Elle se réfugie chez son frère qui, sans être un modèle de vertu, a toujours été correct avec elle. Toujours présent pour elle, ils se soutiennent l'un l'autre à leur manière. 
Pourtant, Marie ne tarde pas à découvrir que son frère bosse pour un gang de motard intimidant. Pourtant, au gré de leurs visites, elle s'attache à eux et à leurs manières bourrues. En particulier, Horse l'intrigue. Un grand gars sexy qui lui met les genoux en compote.

Un jour le gang débarque et ne lui laisse pas le choix : son frère a fait une grosse bêtise. Ou elle accepte d'être la chose de Horse le temps que son frère rembourse l'argent qu'il doit au club, ou elle le regarde se faire abattre sous ses yeux. Le choix est rapide pour Marie qui aime profondément son frère et qui trouve Horse sexy et sympa.

Voilà le point de départ de l'intrigue. La suite consiste en la découverte des mœurs du club et des autres membres du gang par Marie. Avec de ci delà un rappel de son frère.
Sauf que voilà, moi je n'adhère pas. 
Déjà, les scènes de cul entre Marie et Horse sont trop nombreuses et trop redondantes. A la fin on ne fait que les sauter (ha ha, Cess tu es ma déesse).
L'ambiance du club ne me plait pas du tout non plus : les nanas se regroupent en deux catégories. D'un côté la famille : des femmes, petites amies, filles ou sœurs qui sont traitées comme des reines, ont leur mots à dire, sont protégées mais qui doivent acceptées d'être des objets et être soumises à leurs hommes (même si elles ont de grandes gueules et savent obtenir ce qu'elles veulent); de l'autre, les "putes" : des nanas sexy, plus que désapées qui ne pensent qu'à s'envoyer en l'air avec les membres du club (plusieurs à la fois, en public, et autre !).

Vexé que Marie ait refusé de devenir la "propriété" de Horse, se dernier lui fait payer lorsque la jeune femme arrive dans son monde. Il l'habille comme une prostituée et lui fait comprendre que c'est lui qui décide : s'il veut la prendre en public elle n'a rien à dire. Excusez moi d'être prude, mais moi ce genre de chose ça m'emmerde ! Surtout de la part d'un homme qui "aime" Marie...il passe surtout pour un salopard à mes yeux.
Mais si au début on suit, longuement, le malaise de Marie et ses innombrables scènes de sexe avec Horse...d'un coup tout va bien !
En une page on passe de la petite innocente qui n'a rien à faire dans cet univers, à une femme qui est parfaitement intégrée dans le club. Pas de transition, c'est déstabilisant.

En bref, je n'ai pas aimé. Je n'ai pas adhéré au personnage qui sont ou sans consistance (Marie) ou insupportable (Horse), je n'ai pas aimé l'ambiance (pute/soumission) et les innombrables scènes érotiques qui parsèment le récit sans rien apporter. Quant à l'intrigue...bah c'est principalement la découverte de l'univers ici.
C'est un roman assez particulier donc. Certaines filles l'ont comparé à la série Sons of Anarchy, perso je ne l'ai pas lu donc je ne pourrai pas en dire plus sur ce point.

 

Possesseur

Reapers Motorcycle Club, tome 1

Joanna Wylde

Milady Romance

432 pages

7.60€ (mass market paperback) - 5.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau