Reapers Motorcycle Club, tome 4 : Défenseur, de Joanna Wylde

Quatrième de Couverture : 

Entrepreneuse spécialisée dans le nettoyage, London Armstrong s’occupe de la fille de sa cousine qui, âgée de dix-huit ans, est une vraie tête brûlée. Un jour, London rencontre le veuf et inconsolable Reese Hayes, président des Reapers, qu’elle trouve aussitôt attirant. Même si celui-ci ne cache pas son envie de la mettre dans son lit, elle n’oublie pas qu’il est aussi un malfrat et un criminel. Mais quand sa cousine se retrouve impliquée dans un trafic de drogues, London s’aperçoit que Reese pourrait bien être le seul homme en mesure de l’aider. Jusqu’où est-elle prête à aller pour sauver sa famille ?

Chronique de Ceinwèn :

Ne vous fiez pas à la couverture, cette fois-ci l'autrice s'est intéressée à des personnages plus matures. Ils ont la trentaine/quarantaine et s'occupe "d'enfants" adultes !!
D'un côté nous avons Reese, président des Reapers et père d'Em (protagoniste principale du roman précédent) et de l'autre London, une entrepreneuse très professionnelle qui se débat un peu dans la vie.
Elle fait tourner son entreprise de nettoyage en tentant d'être la meilleure (et elle réussit même si elle ne roule pas sur l'or) tout en s'occupant de la fille juste majeure de sa cousine. Cette dernière souffre de problèmes de santé (ne soyez pas curieux, vous ne saurez lesquels qu'à la toute fin !) et surtout d'un comportement imbuvable. Provocatrice, bordélique, insolente et particulièrement ingrate, il nous est presque impossible de l'apprécier... Pour autant elle ne mérite pas ce qui lui arrive et heureusement l'épilogue nous apprend que son avenir s'éclaircira un peu. 

London ne veut rien avoir à faire avec le gang des motards même s'ils l'emploient et la paient très bien. Mais les choses vont insensiblement déraper lorsqu'elle va devoir demander de l'aide pour aider sa nièce. Commencera alors un jeu de chat et de souris avec Reese, même si London fait tout pour y échapper. 

Reese est veuf et, comme on a pu le voir dans le tome précédent, semble dérailler depuis la mort de sa femme. Il donne l'impression de ramener tous les soirs une gamine plus jeune que sa fille dans son lit. On ne sait pas vraiment pourquoi il agit ainsi et à dire vrai, malgré les jugements que l'on a à travers les yeux d'Em et de London, l'autrice ne nous laisse pas vraiment le temps de réfléchir à cela ou même de le juger formellement ! C'est ainsi et c'est tout. 
J'ai beaucoup aimé London, déjà parce qu'elle est plus âgée que les autres, mieux installée dans la vie. Il est plus facile de s'identifier à elle. 

Côté intrigue, l'autrice a un peu plus creusé que pour les tomes précédents. Elle va construire une action à la suite des événements esquissés auparavant. Une intrigue plus sombre que les précédents, avec plus de sang, de violence et de drames. 
L'auteur n'a pas besoin de nous décrire les faits pour qu'on prenne la mesure de l'horreur. 
Bien sûr, cela reste une romance. Donc cette intrigue reste en trame de fond et n'est pas tellement approfondie. Mais elle est juste assez traitée pour avoir un peu de consistance et de légitimité. 
Bon, côté point noir c'est à partir de ce moment là que London semble perdre un peu de son indépendance pour devenir comme toutes les héroïnes de romance mais bon ça passe encore. 

En bref, le meilleur de la série jusque là.

 

 

Défenseur

Reapers Motorcycle Club, tome 4

Joanna Wylde

Milady Romance

480 pages

7.60 € (poche) - 5.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau