A un fil, de Raibow Rowell

Quatrième de Couverture :

Je n’ai pas envie de rompre avec toi, pas maintenant. Pas ce soir, en tout cas. Ce soir, j’ai envie de faire comme si tout le reste n’existait pas. J’ai envie d’être amoureux de toi.

Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

Chronique de Ceinwèn :

De l'auteur je n'ai lu que Fangirl et ce roman est bien différent. Dans le genre, le style, l'histoire ou même les personnages. Mais le pitch m'intriguait, alors j'ai tenté. 

 

Georgie est drôle et écrit des scénarios de séries, faisant régulièrement passer son travail avant sa famille. Elle les aime mais sait que son mari Neill peut prendre les choses en charge, elle se repose sur lui. Jusqu'à ce fameux Noël où il n'en peut plus et part avec leurs deux filles dans le Nebraska tandis que Georgie reste à Los Angeles pour travailler. 

Mais cette séparation la mine et elle n'est bonne à rien. Rapidement, refusant d'envisager une rupture en retournant dans sa maison vide, elle se retrouve à retourner chez ses parents et à dormir dans sa chambre d'enfant, avec son téléphone à cadran, jaune. Ce téléphone qui, contre toute attente, lui ouvrira une porte sur le passé, sur sa seule séparation d'avec son (futur) mari.

D'abord inquiète, Georgie se prend au jeu de retrouver cette homme qu'elle aimait tant et qu'elle ne veut pas perdre.

 

Ce roman est considéré comme une romance, mais reste assez atypique. Le couple est déjà formé, a déjà vécu, nous ne faisons que revoir ces moments clés, ressentir la peine et la joie de Georgie.

Si j'ai aimé le style et l'émotion que l'auteur était capable de nous faire ressentir (je l'avoue, à la fin j'ai versé ma petite larme, foutues hormones) j'ai moins apprécié les personnages. Seth, Georgie et Neill ne sont au final que des prétextes à l'intrigue. C'est dommage je pense, car dans une romance les personnages sont des piliers mais là on ne sympathise que pour Heather, la demi-sœur de Georgie.

Ceci dit c'est une jolie histoire, originale. L'auteur sait écrire, je ne peux pas lui retirer, j'aurai juste aimer que les personnages soient mieux exploités.

 

 

 

A un fil

Rainbow Rowell

Milady Romance

416 pages

18.20 € (papier) - 9.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau