La dame & le poète, de Maeve Haran

la-dame-et-le-poete.jpg

Quatrième de couverture

Son amour était sa muse : une histoire vraie.

Dans l’Angleterre élisabéthaine, il ne fait pas bon être érudite lorsque l’on est une fille de bonne famille. Pourtant, la jeune Ann More a reçu une solide éducation de la part de son grand-père. Conséquence de cette anomalie : Ann refuse d’épouser un homme avec lequel elle n’aurait aucun plaisir à vivre. Un tel entêtement ne peut que lui attirer des problèmes, surtout lorsqu’il se double d’un amour déraisonnable pour un jeune poète à la réputation sulfureuse … un certain John Donne.

 

Chronique d’Ailayah

Voici le deuxième roman que je lis de la collection Pemberley de Milady … et je dois dire qu’il est bien différent du premier. De fait, ce roman de Maeve Haran est bien plus complexe, profond, détaillé et riche que ne l’était Le Pacte de Mary Jo Putney (que j’avais énormément aimé). Mais il est vrai que si ça fait la force de ce livre, c’est pour moi également une de ces plus grosses faiblesses au sens où ça entraine une lenteur parfois excessive à mon goût.

On sent que la documentation de l’auteure est vraiment très approfondie, et c’est un réel plaisir, mais c’est également à cause du trop grand nombre de détails et de descriptions sur la vie de l’époque, le contexte historique, les us et coutumes, que l’histoire a vraiment du mal à démarrer. Je vous avouerai que j’ai failli abandonner au bout de 200 pages en voyant que l’histoire n’avançait pas énormément, mais croyez-moi, je ne suis absolument pas déçue d’avoir persévéré.

La Dame & le Poète est loin d’être une simple romance historique, c’est avant tout un roman historique qui nous relate non pas l’amour d’Ann More et John Donne, mais la vie d’Ann More, qui nous raconte son histoire à la première personne. Les mœurs de l’époque sont dépeintes avec beaucoup de justesse et on se retrouve totalement plongés dans l’Angleterre élisabéthaine tellement le récit est truffé de détails et d’explications des coutumes.

Pendant tout le début du récit, l’histoire d’amour n’est qu’une présence floue flottant entre nos deux personnages principaux et bien que chacune de leurs rencontres soient exquises, nous n’avons là que les véritables prémices de ce qui va devenir une histoire passionnée.

Ann More est une héroïne plus qu’intéressante. Malgré son jeune âge, nous apercevons en elle une femme forte, au caractère bien trempé qui va devoir surmonter bien des obstacles afin de se battre pour ses idées et sa propre vie. Ce n’est pas une jeune femme qui se tient à l’écart en faisant ce qu’on lui demande, tenir sa langue, être docile et sage. Son intelligence et son éducation érudite lui ouvrent la voie d’un destin dont elle va prendre les rênes. C’est une héroïne à laquelle on voudrait ressembler dans cette force qu’elle inspire et ce courage à traverser tous les obstacles en conservant sa volonté, ce don de ne pas abandonner.

Lorsque la romance prend le pas sur l’histoire, c’est un véritable délice de lecture et on se sent totalement captivés par tous ces sentiments et ces caractères qui font face à de nombreux obstacles, qui font des sacrifices et font tout pour faire vivre leur passion.

Le vrai plus de ce roman est la façon dont Maeve Haran a disséminé les poèmes de John Donne tout au long de l’histoire. Je ne connaissais pas du tout ce poète, mais j’avoue que ça m’a donné envie de lire plus de son œuvre.

Finalement, pour ceux qui voudraient une simple romance basique et rapide, je dirai que vous allez être d’abord déçu, mais si vous avez le courage de poursuivre votre lecture malgré tout, alors vous découvrirez un petit trésor dans cette histoire magnifique, touchante et vraiment bien écrite, toute en poésie et en douceur. Pas d’effusion érotique ici, et ça fait du bien car c’est vraiment une écriture à l’image de l’histoire qui nous est racontée, une histoire qui prend son temps, mais qui n’en est que plus belle.

 

La Dame & le Poète

Maeve Haran

Milady

523 pages

8,70€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau