La dernière duchesse, de Daisy Goodwin

Derniere duchesse

 

 

Quatrième de couverture :

Toutes les femmes l’envient, tous les hommes la désirent…

 
Cora Cash est belle, pleine d’esprit, et à la tête d’une fortune colossale. Mais sa mère rêve de la seule chose qu’elle ne pourra pas lui acheter en Amérique : un titre de noblesse.
Envoyée de l’autre côté de l’Atlantique, la jeune femme fait forte impression auprès de la bonne société anglaise et trouve un bon parti – un séduisant duc dont la propriété tombe en ruine. Dans les courants d’air qui traversent les somptueuses demeures de l’aristocratie, la délicieuse Américaine a tôt fait de déchanter.
Cet univers impitoyable regorge de pièges et de trahisons qui risquent fort de provoquer sa chute. Pour y échapper, l’enfant gâtée va devoir se métamorphoser en femme accomplie.

 

Chronique de Platinegirl :

Comme d'habitude, j'ai choisi de découvrir ce livre à cause de sa couverture et de son titre. Je m'attendais donc à découvrir l'histoire d'une jeune Anglaise de l'époque victorienne... quelle surprise de me voir transportée aux Etats-Unis où notre héroine, Cora, fait partie de l'élite et est parfaite sur tous les plans... si ce n'est qu'elle n'a pas de titre de noblesse, au grand désespoir de sa mère ! Celle-ci va donc devoir l'envoyer de l'autre coté de l'Atlantique pour en trouver un.

En découvrant l'histoire, j'ai pensé tour a tour à la saga "The Luxe" de Anna Godbersen, qui se passe un peu plus tard et toujours aux USA, et à la série TV "Downton Abbey" où, justement, une certaine Américaine nommée Cora a trouvé l'amour en Angleterre, échangeant sa richesse contre un titre... Franchement, cela ne m'a pas géné, mais je me demande si Daisy Goodwin s'est inspirée de ces deux oeuvres...

Quoi qu'il en soit, j'ai été agréablement transportée dans le temps et dans l'espace avec ce roman. Je me suis vite attachée à Cora qui n'est pas si lisse et parfaite que cela, quand on la regarde de plus près. J'ai beaucoup aimé l'environnement dans lequel gravitent les personnages, qui me semble très bien décrit : j'aurais pu dessiner ce que l'on me racontait tant c'était réaliste ! On est d'accord, il n'y a pas forcément un suspense de fou à la lecture de cette romance... mais il est intéressant de voir comment les choses se mettent en place, plutôt que la nature de ces choses-là !

Au final, cela donne un bon livre qui se lit facilement dans un fauteuil confortable près de la cheminée. Ou alors comme moi au fond de mon lit bien moelleux !

 

La derniere duchesse

Daisy Goodwin

Edition Milady Romance

480 pages

8,20 euros.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/11/2014