La mélodie de Noël, de Sherryl Woods

La melodie de noel

 

Quatrième de couverture :

Petite fille, Jenny Collins rêvait d’appartenir à une grande famille comme celle des O’Brien. Un jour, son rêve s’est réalisé : la mère de Jenny a épousé un O’Brien — et, étrangement, Jenny s’est sentie exclue et plus seule que jamais. Les blessures de ces années solitaires sont restées vives, même si depuis Jenny s’est construit une vie bien à elle, selon ses vœux, à Nashville, où elle est une auteure de chansons reconnue. Alors, aujourd’hui, elle redoute ce qui l’attend pour son retour à Chesapeake Shores, sa ville natale. Comment sa « famille », qu’elle n’a pas vue depuis des années, réagira-t-elle ? L’accueilleront-ils enfin comme l’une des leurs ? Et Caleb Green, l’homme qui lui a brisé le cœur et dont elle vient d’apprendre qu’il sera lui aussi à Chesapeake, comment va-t-elle supporter de le croiser ?...

 

Chronique de Platinegirl :

Chaque année, c'est la même histoire : on attend Noël avec tant d'impatience que ledit jour arrive sans crier gare, on dirait que le temps file à une allure folle à l'approche du 25 décembre. J'adore Noël, mais cela va trop vite pour moi, je veux profiter de chaque instant, je veux arrêter le temps. Et, pour ce faire, j'ai trouvé l'astuce idéale : lire des romances de Noël. Mine de rien, elles s'invitent dans nos vies et nous permettent de souffler, de se reposer dans son lit ou sur le canapé, de voir vraiment le temps passer... tout en restant bien ancré dans l'atmosphère de Noël.

Je viens de terminer La mélodie de Noël de Sherryl Woods, justement, laissez-moi vous en parler...

J'ai recu ce roman Harlequin il y a peu et, évidemment, je me suis jetée dessus comme si je n'avais pas lu de romances de Noël depuis un an (en vrai, je venais justement de finir un recueil de nouvelles romantiques de Noël, toujours éditées par Harlequin). C'est l'histoire de Jenny, une jeune auteure-compositrice de Nashville qui revient dans sa ville natale pour les fêtes. Cela fait des années qu'elle n'y a pas remis les pieds, depuis le remariage de sa mère et surtout l'annonce de la grossesse de celle-ci... Mais c'est le moment idéal pour rentrer au bercail, son coeur a été brisé un an plus tôt par un chanteur, sur la place publique en plus, et Nashville regorge de souvenirs qui l'attristent, impossible de passer un autre Noël au milieu des fantômes de sa vie passée.

L'histoire de cette romance est assez basique, on voit tout de suite vers qui le coeur de Jenny se tourne, on se doute qu'elle va pouvoir mettre ses vieilles rancoeurs de côté pour pardonner à sa mère, et intégrer sa nouvelle famille. Mais, je ne sais pas, l'atmosphère de ce livre m'a transportée dans l'esprit de Noël et l'absence de réelles surprises (associée au fait que l'on suit l'histoire en narration interne mais partagée entre les protagonistes principaux, on sait tout d'avance) ne m'a pas gênée outre mesure.

Il faut dire, je me suis vite attachée au personnage de Jenny, c'est une femme forte et douce tout à la fois, elle se cache derrière une carapace mais on devine un coeur en or, une sensibilité à fleur de peau. D'ailleurs, il m'est arrivé plus d'une fois de partager sa peine lors de la lecture de ce roman, je la comprenais alors que je n'ai clairement pas vécu les mêmes aventures, familiales et amoureuses.

Je vous le disais, l'atmosphère de Noël est idyllique dans ce roman. C'est des petits détails au début (j'avais d'ailleurs du mal à voir Noël dans les premiers chapitres), puis cela va crescendo avec les musiques et spectacles de Noël, mais surtout la description des maisons illuminées de ce petit village de Chesapeake Shores. J'en avais les yeux qui brillaient, je voulais voir cela pour de vrai. Preuve que les descriptions sont bien écrites.

En fait, j'ai beaucoup aimé ce roman. Je ne lui accorde qu'un seul défaut : Jenny débarque dans une famille d'origine irlandaise qui est gigantesque, tout le monde se connait, elle connait tout le monde... et je me suis retrouvée un peu perdue, au début, avec cette vingtaine de personnages secondaires (surtout qu'ils sont parfois appelés par leur nom, d'autres fois interpellés par leur position familiale vis-à-vis de Jenny ou des autres membres de la famille [oncle, cousin...]). Un petit arbre généalogique au début de l'histoire n'aurait pas été du luxe, à vrai dire.

Au final, vous l'aurez compris, par cette chronique, je vous invite à arreter le temps et à vous poser bien au chaud pres du feu de cheminée (ou du radiateur) pour bien profiter de l'esprit de Noël à travers une lecture de saison, et pourquoi pas La mélodie de Noël, tant qu'à faire. Quelques heures suffiront pour vous transporter ailleurs, et vous faire profiter encore plus des fêtes de fin d'années. Bon réveillon à tous !

 

La mélodie de Noël

Sherryl Woods

Harlequin

280 pages

6,25 euros.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/11/2015