La Promesse, de Mia Sheridan

La promesse

 

Quatrieme de couverture :

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira.

Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre. Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

 

 

Chronique de Platinegirl :

Je vous l'avoue sans gêne, quand j'ai demandé à découvrir La Promesse de Mia Sheridan, c'était plus par curosité qu'autre chose. Une curiosité concernant la maison d'éditions de ce livre, Hugo Roman, dont j'avais entendu parler et qui semblait proposer pas mal de romances contemporaines. J'ai regardé leur catalogue de nouveautés et ai aimé la couverture et le titre de ce livre-là, La Promesse. Un coup d'oeil au résumé (une fois n'est pas coutume) pour vérifier que ce serait un roman distrayant et adapté à mes goûts, et j'ai validé ma demande !

Quand j'ai reçu ce livre, j'ai d'abord été surprise de constater que ce roman était énorme ! Ses 414 pages le rendent vraiment gros par rapport à mes poches ou brochés habituels (surtout que je suis dans ma phase "livres pour adolescentes"). Cela m'a fait peur, mais un nouveau coup d'oeil à son résumé et je n'avais plus qu'une envie : le dévorer !

Il faut dire, c'est typiquement le genre d'histoires que j'adore dans les comédies romantiques, films de qualité ou même téléfilms à la Hallmarks : une héroïne qui pactise avec un homme bien sous tout rapport pour se marier et empocher un héritage, en tout bien tout honneur, cela ne peut que faire virevolter mon âme romantique ! Ici, l'histoire semble classique mais elle a un petit quelque chose en plus.

J'ai aimé le fait que l'on découvre quelques secrets en court de route, même ceux que les narrateurs, Kira et Grayson, nous cachent à demi-mots. J'ai aussi aimé l'ambiance de ce roman, ses personnages secondaires super attachants et ses descriptions idylliques qui me donnaient envie de faire ma valise et d'aller les retrouver, ce que soit au vignoble ou au court de leur fête sur le thème de Disney. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé les références à Disney qui se cachent, ça-et-là dans La Promesse.

Mais, surtout, ce qui m'a fait craquer dans ce livre, ce sont ses héros. J'ai adoré le personnage haut en couleurs de Kira qui est à la fois jeune et mature, j'ai aimé les diverses facettes de sa personnalité et la voir me surprendre de plus en plus au fil des pages. Quant à Grayson, que dire, c'est un homme idéal, rien de moins !

Au final, il ne fait nul doute que j'ai adoré ma lecture de La Promesse, et j'ai particulièrement aimé sa fin qui se s'arrête pas juste là où les comédies romantiques nous laissent, d'habitude. Cela m'a surprise et conquise, mais je ne vous en dirais pas plus, on ne spoile pas par ici !

 

La promesse

Mia Sheridan

Hugo Roman

414 pages

17 euros.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau