Le diable s'habille en tartan, de Teresa Medeiros

Le diable s habille en tartan t medeiros

Quatrième de couverture :

Tel est épris qui croyait prendre…

Emmaline Marlowe est sur le point d’épouser le vieux chef du clan Hepburn afin de sauver sa famille de la ruine, quand Jamie Sinclair surgit dans l’abbaye et l’enlève. Ennemi juré de Hepburn, le ravisseur d’Emma est tout l’opposé de son fiancé : beau, viril, audacieux…
Jamie s’attend à tomber sur une Anglaise timorée, pas sur une beauté impertinente au caractère bien trempé. Les deux jeunes gens ne peuvent se permettre d’oublier qu’ils sont ennemis, pourtant leur attirance va troubler les règles du jeu.

 

Chronique de Platinegirl :

J'étais avec une amie lorsque j'ai reçu le communiqué de presse quant à la parution de la romance "Le diable s'habille en tartan". Avec un tel nom et une telle couverture, on a explosé de rire... mais je me suis quand même laissée tenter par cette lecture en jetant un rapide coup d'oeil à son résumé. Mes dernières histoires de Highlander m'ayant laissé un bon souvenir, j'ai tenté ma chance et... j'ai adoré !

Franchement, il n'y a pas beaucoup de suspense dans cette histoire d'amour. Emmaline se fait enlever par un beau jeune homme le jour de son mariage avec un vieux hibou, on sait très bien comment cela va finir ! Mais, ce que l'on ne sait pas, c'est le passé de ces deux héros, et justement on va le découvrir peu à peu dans cette histoire, et comprendre comment ils étaient, en fait, faits l'un pour l'autre dès le premier instant.

Comme souvent, le personnage principal féminin, Emmaline, est dépeint comme une version "moderne" des jeunes filles de son époque : alors qu'on imagine, comme Jamie Sinclair, qu'elle va défaillir face aux ennuis qui la guettent, elle se révèle être un petit bout de femme plein de ressources, et ce n'est pas pour me déplaire, il est plus facile de se sentir proche d'une jeune fille plutôt indépendante et téméraire que d'une pleurnicharde qui veut rentrer chez sa maman.

Le personnage de Sinclair, et sa bande de brutes pas-si-méchants-que-ça, sont aussi très bien décrits, on comprend comment Emmaline peut laisser tomber ses gardes, peu à peu, en telle compagnie.

Les descriptions des paysages sont vraiment agréables, elles donnent envie de visiter les Highlands. Mais je trouve qu'elles manquent un peu de finitions, j'aurais aimé pouvoir quasiment voir ces montagnes et plaines rien qu'en lisant ce roman (ce n'est pas que je suis paresseuse, juste que je ne mettrais pas les pieds en Ecosse avant au moins un an ! ).

En conclusion, j'ai passé un super moment en compagnie de ce Diable habillé en tartan ! Franchement, ne vous laissez pas décourager par cette couverture un poil trop "roman de gare" (et encore, il y en a une pire qui circule sur le net, regardez ici ! ) et tentez vous aussi votre chance !

 

Le diable s'habille en tartan

Teresa Medeiros

Milady Romance

432 pages

6,90 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/02/2016