Le rêve de Mr Darcy, de Elizabeth Aston

Le reve de mr darcy

 

 

Quatrième de couverture :

 

Marivaudage à Pemberley…
 
Découvrant que son fiancé, le séduisant Arthur Stanhope, a une maîtresse, Phoebe Hawkins sombre dans le désespoir.
Après avoir rompu ses fiançailles, elle se retire à Pemberley où elle retrouve sa douce amie, Louisa Bingley. Alors que cette dernière se rapproche de plus en plus du nouveau jardinier en chef engagé par Mr Darcy, Phoebe revoit Arthur qui semble déterminé à s’entretenir avec elle. La jeune femme lui pardonnera-t-elle ou s’obstinera-t-elle à s’éprendre d’un autre prétendant ?

 

Chronique de Platinegirl :

 

"Le rêve de Mr Darcy" est un roman que je voulais absolument lire, tout simplement parce que son titre contient le mot-clé "Darcy". Aussi dois-je vous avouer d'emblée que j'ai été déçue par cette histoire qui n'a de Darcy que le nom, ou presque : Elizabeth Aston nous propose ici de suivre les aventures amoureuses de deux cousines, l'un étant la fille de Mrs Jane Bingley, l'autre étant une descendante du coté Darcy, mais pas LE Darcy. On est d'accord, ce n'est qu'un détail, mais je trouve que le choix du nom de ce livre est trop axé sur le marketing Darcy, alors qu'il aurait pu citer Pemberley où se déroule l'action... et ne pas me décevoir au passage.

Bref, toujours est-il que j'ai pu découvrir ici une nouvelle extension de l'oeuvre majeure de Jane Austen,Orgueil et Préjugés, une fois passée ma déception de ne pas passer quelques heures en compagnie de Darcy...

 

Franchement, j'ai bien aimé ma lecture, grâce à l'écriture très fluide de l'auteure. Un peu trop fluide peut-être, par moment, car j'ai eu parfois une impression bizarre en lisant le livre, une impression de "cela n'est pas réaliste". Mais c'est vite passé et cela n'a pas été trop fréquent, j'ai pu vite me réinsérer dans ma lecture...

On en peut pas dire que les rebondissements de ce roman sont fracassants, mais l'auteure a le don de nous cacher certaines choses et de nous faire nous poser des questions quant à certains personnages, même quand on a accès à leurs pensées via la narration interne. Je ne savais pas trop sur quel pied danser avec le héros masculin... et la gourvernante française ne me disait rien qui vaille (on notera au passage que les Français sont mal vus dans ce roman, mais je ne m'en suis pas formalisé).

J'ai bien aimé découvrir les personnages principaux, Louise et Phoebe. Elles ont chacune un petit caractère et j'ai en particulier beaucoup apprécié l'indépendance de Louise : loin de se formaliser de ne pas être fiancée après trois saisons à Londres, elle a décidé d'en profiter pour s'occuper de ses neveux et nieces, cela change des héroines qui ne pensent qu'à se faire mettre la bague au doigt ! J'ai bien aimé aussi les deux femmes de chambre, même si j'ai eu du mal à les trouver réalistes : a-t-on déja vu des domestiques s'exprimer ainsi devant leur maitresses ???

 

Pour conclure, Le rêve de Mr Darcy n'est peut-être pas le roman que j'attendais, mais il a su m'intriguer avec ses personnages pour me donner envie de le lire malgré tout. J'ai passé un moment plutôt agréable en sa compagnie et je vous conseille de le lire si vous êtes fans de Jane Austen, ou si vous n'avez rien d'autre à vous mettre sous la dent et que vous vous sentez d'humeur pemberlesque !

 

Le rêve de Mr Darcy

Elizabeth Aston

Editions Milady Romance

384 pages

8,20 euros.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/11/2014