Alexandre

 

 

Alexandre, tome 1 : Le feu du ciel, de Mary Renault

À la cour du roi Philippe de Macédoine, le petit
Alexandre grandit, idolâtré par son père et sa mère, la reine Olympias, parmi les soldats et les serviteurs. Beau, sensible, attentif, l'enfant révèle bien vite une intelligence exceptionnelle et un indomptable désir de dominer. À douze ans, il tue un homme ; à treize, il dompte le fameux cheval Bucéphale ; à seize ans, il gouverne en l'absence de son père et prend le commandement d'une armée. Le roi meurt lorsqu'il a vingt ans, le laissant seul face au puissant ennemi perse... 

 


Alexandre, tome 2 : L'Enfant Perse, de Mary Renault

Le deuxième volet de la grande trilogie romanesque de Mary Renault est consacré aux sept dernières années de la vie d'Alexandre, durant lesquelles, de sa victoire sur Darius jusqu'à sa mort mystérieuse à trente-deux ans, il conduit ses armées jusqu'aux confins du monde alors connu. Nous revivons cette épopée à travers les yeux de Bagoas, le jeune esclave perse favori de Darius qu'Alexandre a recueilli. L'incendie de Persépolis, la conquête de la Bactriane, la fondation de nouvelles villes, le mariage d'Alexandre avec la princesse perse Roxane, sont quelques-uns parmi les épisodes d'un destin fulgurant, qui a fait de lui le maître de l'empire le plus vaste qu'on ait jamais vu. Au-delà du portrait profondément humain d'un génie visionnaire, épris d'absolu, et dont la passion est souvent mal comprise de ses proches, la romancière nous dépeint aussi un phénomène historique et culturel aux conséquences incalculables : la rencontre de l'esprit grec et du rêve oriental.

 

Alexandre, tome 3: Les Jeux Funéraires, de Mary Renault

En 323 avant notre ère, Alexandre le Grand, épuisé par des années de conquêtes, de fondation et d’administration de son empire, meurt à Babylone sans avoir désigné de successeur.
Dans le troisième et dernier roman de son « Alexandriade », Mary Renault fait le récit de l’impitoyable lutte qui se déchaîne alors pour le pouvoir. Et c’est à un long tourbillon d’horreurs, de trahisons, de cruautés que nous assistons.
Tous s’y brûlent : Méléagre, le petit officier ; Perdikkas, le général ; Kléopâtra, la sœur d’Alexandre ; Olympias sa mère ; et Roxane, son épouse… Des innocents périront. Seuls survivront Bagoas, l’enfant perse, fidèle ami et amant d’Alexandre, et Ptolémée, son frère de sang, qui ont préféré la fidélité aux jeux cyniques et sanglants de l’ambition.
Ainsi se clôt une trilogie qui allie rigueur et imagination, et par laquelle Mary Renault (1905-1983) a hissé le roman historique au niveau de la grande littérature.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/10/2011