La mèche de guerre des Mac Donald 1 : La révolution jacobite, de Nathalie Dougal

 

Quatrième de couverture

1688. Le Hollandais William d’Orange envahit l’Angleterre et force le roi catholique James Stuart à l’exil. Hostiles au papiste, les Anglais couronnent le Hollandais. Mais en Ecosse, les clans prennent les armes pour rendre le trône aux Stuart.

Jeunes mariés, Iain Mac Donald, le fils du 12ème chef de Glencoe, et la belleEiblin d’Achtriochtan rejoignent la révolution. Ensemble, ils sont prêts à tous les sacrifices pour sauver leur clan et leur territoire.

Partisans, rebelles et hors-la-loi, Eiblin et Iain sont les porte-parole de la révolution jacobite au XVIIème siècle.

A partir de faits réels, La mèche de guerre des Mac Donald réinvente l’histoire de ce couple de légende…

 

Chronique de Garlon

La mèche de guerre des Mac Donald est un roman historique que j’ai vraiment trouvé très bien écrit et très intéressant.

L’histoire se déroule en Ecosse. Le Roi James s’est fait détrôné par William d’Orange et s’est réfugié chez les écossais, avec l’espoir de récupérer son trône.

Nous nous retrouvons alors au sein des clans écossais pour suivre Eiblin, jeune fille qui, au début du récit, se marie avec Iain, le fils du chef des clans, qui a deux fois son âge. L’amour grandit entre les jeunes mariés, et tout va bien dans le meilleur des mondes.

Mais voila, les clans décident de s’allier à James pour l’aider à recouvrer son trône. Iain part alors en guerre et la gestion des villages est laissée à… Eiblin, qui n’a aucune expérience dans le domaine.

Que pourra-t-elle bien faire pour s’en sortir, elle qui n’a aucune expérience en ce domaine ? Quelle est la part de vérité qui se cache dans les rumeurs à propos de Iain et des femmes ? Et surtout, comment les écossais vont-ils bien pouvoir faire pour espérer renverser le roi William ?

J’ai vraiment trouvé ce roman historique très intéressant et plaisant à lire.

Nous en apprenons beaucoup sur la façon du vivaient les clans d’Ecosse à cette époque, sur leur culture. Et nous apprenons bien sûr aussi de nombreuses choses sur la façon dont s’est déroulée la révolution jacobite.

Personnellement, je ne connaissais pas trop cette période, l’Ecosse n’étant en général pas le thème historique auquel je m’intéresse le plus.

J’ai donc pu apprendre, grâce à Nathalie Dougal, passionnée par les celtes depuis sa plus tendre enfance, de nombreuses choses relatives à cette culture et à cette époque que je ne connaissais que trop mal, ainsi qu’à ce couple de légende : Eiblin et Iain.

Le style de l’auteure est très fluide et le livre se lit très vite. D’ailleurs, l’histoire est très captivante, et il devient dès lors difficile de lâcher le livre avant la fin, ce qui accélère bien sûr encore plus la lecture.

J’ai dès le début adoré le personnage d’Eiblin, cette jeune fille à travers laquelle passent de nombreuses émotions, qui nous touchent directement. Elle parait frêle et intimidable, mais elle n’aura d’autre choix que de s’endurcir pour pouvoir affronter la guerre et la vie au sein d’un groupe de guerriers. L’évolution du personnage est vraiment passionnante à suivre.

Par contre, un personnage qui me plait beaucoup moins, c’est Iain, le mari d’Eiblin. En effet, je l’ai trouvé lunatique à l’extrême, et je dois avouer que je n’arrive pas à le comprendre. Il aime Eiblin, mais la trompe sans état d’âme avec d’autres femmes, trouvant apparemment cela tout à fait naturel…. Mais sans jamais rien en dire à Eiblin, bien sûr. De plus, il a un comportement vraiment atroce envers elle. Je n’ai par conséquent pas accroché avec ce personnage, avec lequel nous devrions pourtant avoir une affinité, vu que c’est l’un des deux personnages principaux et que nous devrions donc au moins nous inquiéter pour son sort. Mais bon, je ne doute pas que de nombreuses choses doivent encore se savoir sur ce personnage dans les tomes suivants. Peut-être que cela changera ma façon de le voir, et que ça apportera un éclaircissement quand à son comportement.

Concernant les autres personnages, certains sont attachants, d’autres détestables, etc. Quoi qu’il en soit, ils nous font tous ressentir quelque chose, ce qui est, je trouve, une grande force.

J’ai donc vraiment bien aimé ce livre, qui nous apprend de nombreuses choses sur les écossais de la fin du 17ème siècle et sur la révolution jacobite, le tout englobé dans une très belle histoire écrite avec un style très fluide. C’est seulement dommage que je n’aie pas apprécié le personnage d’Iain.

Quoi qu’il en soit, c’est avec impatience que je vais maintenant attendre la suite.

Si vous vous intéressez à l’histoire écossaise, je ne peux que vous recommander le site du cycle : http://lamechedeguerre.com/. Nous y apprenons de nombreuses choses, que ce soit sur le livre ou sur l’histoire de l’Ecosse en terme plus général.

 

La révolution jacobite

La mèche de guerre des Mac Donald, tome 1

Nathalie Dougal

Le Manuscrit

274 pages

21,90 €

 

Garlon

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/05/2012