La Reine Oubliée 2 : Les Dames de Rome, de Françoise Chandernagor

dames.jpg

Quatrième de couverture

« Rome, une ville rouge qui cuit à l'étouffée dans ses vieilles murailles, une ville étranglée entre ses collines surmontées de temples raides... » Rome la rouge, Rome la sanglante, a vaincu. Lorsque Séléné, la fille de Cléopâtre et de Marc Antoine, y pénètre, enchaînée à son jumeau lors du Triomphe d'Octave, elle n'entend que les hurlements de la foule, les cris des prisonniers qu'on traîne, les mugissements des bêtes qu'on immole. 

Bientôt seule survivante des « enfants d'Alexandrie », la petite captive, qu'on a confiée à Octavie, la sœur du nouveau maître, va vivre son adolescence auprès des nombreux enfants que la « première dame » de Rome élève avec intelligence et tendresse dans sa maison du Palatin. Tandis qu'Octave Auguste impose au monde sa puissance, contraignant les uns au suicide, les autres à la soumission, déjouant complots et conjurations, tandis qu'il fait et défait les mariages des enfants de son clan comme on joue avec des pions, Séléné s'imprègne peu à peu de cette culture romaine qu'elle rejetait. Mais, en secret, la jeune orpheline refuse d'oublier sa mère, la reine d'Égypte, et rêve de vengeance

Chronique de Garlon

Continuons à suivre la vie de la fille de Cléopâtre avec ce second tome : Les Dames de Rome.

Séléné et ses frères, après un an de voyage, se retrouvent participant, enchaînés, au Triomphe d’Octave.
Adoptée ensuite par la soeur de ce dernier, la jeune fille finit vite par être la dernière survivante des enfants de Cléopâtre.
Assoiffée de vengeance, elle va devoir ronger son frein en attendant de pouvoir atteindre son objectif : tuer Octave afin de venger ses parents et ses frères.
En attendant, elle va devoir grandir au sein de la famille de la soeur de l’homme qu’elle rêve d’abattre.

Nous avons ici un récit captivant qui nous montre la suite de la vie de la fille de Cléopâtre.

Dans ce livre, l’auteur arrive à faire revivre les personnages du passé avec un grand brio.
Le déroulement des évènements est passionnant et très prenant, et le fait que le personnage principal soit un personnage assez secondaire de l’histoire apporte également, car on en apprend ainsi autant sur les personnages qui ont fortement influencés Rome que sur d’autres qui passent souvent à la trappe et qui pourtant ont également leur importance.
Mais, bien que le personnage principal soit Séléné, nous nous attardons beaucoup sur Octave et son entourage. C’est un peu dommage sur certains points mais tout à fait normal. En effet, on en sait peu au sujet de la vie de Séléné, et ce que l’on sait est principalement ce qui a été influencé par Octave et sa soeur. Par conséquent, c’est normal que, pour comprendre Séléné, on doive également s’attarder sur d’autres personnages, plus connus dans l’histoire et qui ont influencé la vie de la jeune fille.
On avance ainsi dans l’Histoire avec passion. Mais sans pour autant se perdre dans une histoire trop romancée qui déforme la réalité. En effet, l’auteur n’hésite pas à inclure dans son histoire ses propres réflexions, parlant ainsi à la première personne, et expliquant ce que l’on sait, ce que l’on suppose et les théories que l’auteur a retenu, sans pour autant ommetre de parler des autres.
Cela permet de créer un roman magnifique tout en ayant un récit historique crédible, ce qui est une double satisfaction.

Au niveau du style de l’auteur, il est vraiment super, car, tout en étant fluide, il nous apporte des descriptions très intéressantes sur des lieux/croyances/personnages disparus et est également très fort et assez poétique.
De nombreux philosophes et poètes sont cités à de nombreuses reprises permettant ainsi d’également en savoir plus à leur sujet.

Les personnages sont tout simplement géniaux. Ils ne vous laisseront pas indifférent, quels qu’ils soient. Ils sont tous très bien travaillés, au plus proche possible de la réalité historique connue. Chacun à ce que l’on pourrait appeler sa part d’ombre et de lumière. On voit ainsi le sadisme cruel d’Octave tout en découvrant sa fidélité sans faille à sa soeur, par exemple.
Le partage des émotions est vraiment très bien faits, et de nombreux passages iront jusqu’à vous émouvoir aux larmes, comme c’est souvent le cas au début de l’histoire, avec le sort qui attend les enfants de Cléopâtre.

A la fin du livre, de nombreuses pages sont composées des notes de l’auteur. Je les ai trouvées vraiment très intéressantes, car elle y développe ses théories, tout en parlant de celles des autres historiens, et ce sur un assez grand nombre de points.
On y apprend ainsi beaucoup de choses sur des termes très variés. Que ce soit le peu de chose que l’on sait de Séléné, le comportement d’Octave, ce qui concerne sa soeur, les croyances ou même des termes sexuels romains qui dérangerait les oreilles de beaucoup de monde à notre époque. Ces notes sont vraiment des sources d’informations très intéressantes.

En bref, nous avons ici un excellent livre historique vraiment passionnant qui nous parle du destin de la fille de Cléopâtre après la mort de ses parents, en se concentrant aussi sur Octave, avec un style passionnant, des personnages vraiment très bien faits et émouvants et des informations historiques, qu’elles soient dans l’histoire ou dans les notes, vraiment très intéressantes.

Un ouvrage à ne pas rater !


Les Dames de Rome

La Reine Oubliée, tome 2

Françoise Chandernagor

448 pages

23,20 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau